RESUME

Non classé

Le mémoire montre que les universités modernes doivent aujourd’hui contribuer au développement socioéconomique des pays, à travers la valorisation des résultats de recherche et démontre le grand rôle qu’une stratégie de communication a, à jouer dans l’atteinte de cet objectif : lier la recherche à l’activité économique et sociale du Bénin.

L’urgence de ce besoin, est fort exprimée par les cibles principales identifiées que sont les entreprises et les producteurs agricoles, qui n’ont pas accès aux résultats de recherche à cause de l’absence d’une stratégie de communication au sein de l’institution universitaire.

A travers une analyse diagnostique de la fonction communication à l’UAC, la stratégie a révélé les insuffisances relatives à la valorisation des recherches à l’université à cause des supports de communication inadéquats utilisés par les chercheurs (publications, ateliers et colloques scientifiques) et propose une stratégie de communication qui allie des outils médias et hors medias classiques et nouveaux, avec une large adaptation au langage et à la disponibilité des cibles qui positionne l’UAC comme interlocuteur direct entre les cibles et les chercheurs de la Faculté des Sciences Agronomiques.

Cette entreprise de communication impose comme accompagnement, la mise en place d’une politique de valorisation nationale encore inexistante et qui se révèle nécessaire à l’UAC et au Bénin.

Mots-clés : VALORISATION-AGRONOMIE-AGRICULTURE-RECHERCHEUNIVERSITE-COMMUNICATION-MEDIA

Page suivante : ABSTRACT

Retour au menu : PROBLEMATIQUE ET ESSAI D’UNE STRATEGIE DE COMMUNICATION POUR LA VALORISATION DES RESULTATS DE RECHERCHE EN AGRONOMIE A L’UNIVERSITE D’ABOMEY-CALAVI (UAC)