Paragraphe 1 : l’aggravation du phénomène de la sécheresse et de la désertification

Non classé

La sécheresse n’est pas un phénomène nouveau en milieu aride ou semi aride. Les recherches ont montré que la zone du sahel a connu entre le XXè siècle et l’année 1984 quelques 24 épisodes de sécheresses.

Les années 1960 et 1970 ont connu les sécheresses les plus redoutables de tous les temps.

En effet, à l’échelle mondiale, il a été dénombré cinq périodes de sécheresses sévères par an dans les années 1960, dix par an dans les années 1970 et quinze par an dans les années 1980.

Le plus grand épisode de sécheresse du XXè siècle a été celui qui a affecté l’Afrique, l’Amérique latine et les autres régions de l’hémisphère austral dans la première moitié des années 1980.

Elle est apparue comme la conséquence d’un phénomène d’El NINO particulièrement intense. Au cours de cette période, plusieurs millions de personnes vivant dans les zones concernées ont été affectées par la sécheresse, en particulier en Afrique où 24 pays furent sévèrement touchés.

La région sahélienne (7) et l’Ethiopie pâtirent particulièrement de cette catastrophe, ayant souffert de famine qui firent périr plusieurs centaines de milliers de personnes.

L’Eurosibérie et l’Amérique du nord ont aussi été victimes d’importantes sécheresses dans la période de 1987-1990.

Dans les grandes plaines des Etats Unis se manifesta le phénomène comme sous le nom de Dust-bowl (8) dont les conséquences furent catastrophiques.

Cette croissance des sécheresses explique en partie l’importante extension qu’a connue la désertification au cours des trente (30) dernières années.

Face à un phénomène d’une telle ampleur (9) et à ses conséquences multidimensionnelles (10), une action commune de la communauté internationale s’impose pour lutter contre la désertification (11).

7 C’est la région qui commence au sud du Sahara et prend fin à la lisière des savanes arborées In Dictionnaire Universel, Hachete Edicef,3ème édition , 1988, p.1077, elle s’étend sur plus de 6.000 km au travers de 12 pays..Elle couvre 4,73 millions de km2 , In Eléments d’Ecologie, Ecologie appliquée, François RAMADE, Donud, Paris 6ème édition 2005, p.532
8 Identifié comme un prodrome de la désertification, le Dust-bowl se caractérise par l’entraînement dans l’atmosphère de millions de tonnes de sol du fait de l’érosion éolienne
9 La convention sur la lutte contre la désertification reconnait dans son préambule que le problème de désertification est « un problème mondial »
10 Alinéa 6 du préambule de la convention sur la lutte contre la désertification.
11 La lutte contre la désertification désigne les activités qui relèvent de la mise en valeur intégrée des terres dans les zonez arides, semi arides et subhumides sèches. In Convention de la lutte contre la désertification, article 1alinéa 2

Page suivante : Paragraphe 2 : La nécessité d’élaboration d’un instrument juridique international.

Retour au menu : LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LA LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION DANS L’ESPACE UEMOA