Paragraphe 2 : La nécessité d’élaboration d’un instrument juridique international.

Non classé

La communauté internationale n’était pas restée insensible face aux ravages de la désertification.

Ainsi, au niveau mondial, l’Assemblée Générale des Nations Unies dans sa résolution 3202 SVI du 1er Mai 1974 sur le programme d’action pour l’établissement d’un nouvel ordre économique international (NOEI), avait recommandé l’adoption de mesures concrètes contre la désertification. Dans le même ordre, le Conseil Economique et Social avait demandé par sa résolution 1978 LVII à tous les organismes de Nations Unies d’entreprendre un vaste combat contre la sécheresse.

Les Nations Unies ont en outre consacré à la lutte contre la désertification une conférence spéciale : la conférence des Nations Unies sur la désertification qui s’est tenue en 1977 à Nairobi (KENYA). Un plan d’action fut adopté mais sa mise en application s’était heurtée à l’insuffisance des ressources financières.

En Février 1990, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) a convoqué une réunion consultative spéciale sur l’évaluation de ce phénomène. Le constat est alarmant. La conclusion est établie que le droit existant était mal adapté pour lutter efficacement contre le phénomène.

Il est était donc important de changer de fusil d’épaule.

L’idée d’élaboration d’une convention internationale fut lancée pour la première fois lors de la réunion mondiale des associations de droit de l’environnement en 1990 à Limoges (France).

Le principe d’élaboration d’une convention internationale de lutte contre la désertification fut adopté à l’occasion de la conférence de Rio de Janeiro en 1992.

Lors de sa 47è session en 1992, l’Assemblée Générale des Nations Unies créa un comité intergouvernemental de négociation de la convention sur la désertification. La première réunion de ce comité, portant sur les questions de procédure eut lieu du 24 Mai au 03 juin 1993. Trois autres sessions du comité sur les questions de fond ont eu lieu avant l’adoption du texte final de la convention à sa Vè session le 17 Juin 1994.(12)

12 Le droit de l’Environnement en Afrique, Maurice KAMTO, Edicef 1996, p.222

Page suivante : Section 2 : Les raisons d’une annexe régionale – Afrique

Retour au menu : LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LA LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION DANS L’ESPACE UEMOA