Annexe 4 : Grille d’entretien

Non classé

Fil conducteur-rouge

Relation – rencontre- moment pathique (capacité-permission-connaissance) – apparaître, sentir : oser, vouloir, devoir, pouvoir, être là- être capable de – besoins, émotions (tristesse-joie-colère etc.), sentiments

Grille d’entretien

Salutations
Encore remerciements pour votre participation, encore merci de répondre à nos questions.

Nous nous appelons Rachel Boulé et Roseline Schmid Briachetti. Nous élaborons un mémoire en vue de l’obtention de notre bachelor en travail social.

Nous avons choisi de traiter le sujet de la vie affective dans un milieu carcéral. C’est un sujet peu abordé et nous aimerions avec ce mémoire mieux comprendre comment les échanges affectifs s’effectuent dans le contexte carcéral et surtout connaître votre vécu en prison.

Nous vous précisons que cet entretien restera anonyme. Les enregistrements seront détruits et nous utiliserons des noms fictifs (genre X, Y…).

1) En guise de premier contact, qu’auriez-vous envie de nous dire de vous ?

Nous vous présentons un aperçu des thèmes que nous allons aborder : les expériences d’échanges affectifs lors de l’arrivée en prison, pendant l’incarcération, enfin, dès votre sortie (liberté, semi-liberté)

Arrivée

2) Quels souvenirs gardez-vous de votre arrivée ou des premiers moments vécus en prison ?

3) Quelles idées des relations entre les gens aviez-vous avant votre détention:

Adaptation- Moments de relations, d’échanges en général

4) Quels sont les moments de rencontre importants pour vous ?

o Le matin au moment du petit déjeuner
o sur le chemin pour aller aux ateliers
o au moment des repas de midi, du soir?
o des lieux en communs ?

o des activités de loisirs, de vos occupations (jeux, télévision, sport, promenade, etc.) ?
o où autres ?

5) Pourriez-vous nous décrire une expérience d’échanges affectifs lors de l’un de ces moments ?

Liens, Echange, Moment pathique

6) Comment en êtes-vous arrivés à créer des liens en prison, Etait-ce:
o De votre initiative ?
o Des autres

7) Comment pourriez-vous décrire ces liens.

o Superficiel
o Convenu ou conditionné par le milieu (servir soupe)
o Amicaux
o Affectif
o Intime

8) Comment étaient ces liens ?
o De Confiance
o De respect
o De réciprocité (je te donne, tu me donne, je te raconte, tu me …)
o D’entraide
o De solidarité
o D’échange d’idées
o De discussions
o D’amitié
o D’amour
o Sexuels

9) Qu’auriez-vous envie de nous en dire ?

10) Lors des rencontres qui ont compté pour vous, comment le contact s’est-il crée ?

Ouverture

11) Lorsqu’il existe un moment d’échange des émotions apparaissent, qu’est-ce qu’elles ont permis :
De vous sentir :
o Mieux
o Paisible
o Reconnu
o Moins seul
o Compris
o Triste
o Plus isolé
o Avoir envie d’avoir un projet de vie

12) Comment définiriez-vous la nature de vos contacts ?
o Par un contact comme le toucher ?
o Par des échanges de mots ?
o Non verbal ?
o Autre

13) Qu’avez-vous apprécié ?

Changement

14) Qu’est-ce que vos expériences affectives ont permis, dans votre vie de tous les jours ?

Nous vous remercions, nous arrivons à la fin de notre entretien, nous avons fait le tour des questions que nous voulions aborder. Souhaiteriez-vous compléter ou ajouter quelque chose qui vous semble essentiel et auquel nous n’avons pas pensé ?

Questions de relance,

Vous pouvez y aller tout simplement en disant ce qui vous vient à l’esprit…

Est-ce que je me trompe si je dis que vous semblez éprouver une hésitation à me donner votre avis sur … ?

En somme si j’ai bien saisi ce que vous me dites, vous auriez ……….. si les… vous laisseriez….. C’est un peu cela ?

**Au vu de la rencontre que nous avons effectué avant les entretiens individuels avec les personnes vivant en semi-liberté, nous avons rajouté des questions par rapport à la discussion qui avait eu lieu dans les locaux du foyer.

Les questions du haut sont ciblées sur les expériences affectives. Lors de notre première rencontre en groupe, en présence du directeur de foyer, nous avons discuté sur des points qui semblent importants pour des détenus hommes :

o Est-ce qu’il a une différence entre l’affectivité et la sexualité pour vous ?
o Seriez-vous d’accord de reparler de séduction ?
o Nous avons discuté autour de la notion de violence en prison…
o Nous avons parlé de masturbation…
o Nous avons abordé la question des parloirs intimes…

Page suivante : Annexe 5 : Retranscriptions des entretiens (Woody)

Retour au menu : Vie pénitentiaire, liens sociaux et affectivité : Comment les personnes vivent-elles leur vie affective dans un milieu carcéral fermé ?