VI.3. La compréhension de la relation d’aide

Non classé

« Les gens qui expriment un besoin d’aide sont souvent des êtres qui ont
expérimenté, à plusieurs reprises, soit le rejet, l’abandon, la trahison ou le nonrespect,
et qui ont développé, à l’égard des autres, une certaine méfiance. Ils ont des
difficultés à faire confiance. »(72)

Je pense qu’il n’est pas toujours facile de se donner à fond au quotidien pour aider
au mieux des personnes qui développent parfois une certaine méfiance envers nous.

Il faut être empathique pour comprendre quelle place occupe la relation d’aide
lorsqu’il s’agit d’aider les personnes âgées et très âgées. Et c’est grâce à la formation
et aux expériences que ce genre de compréhension est possible.

72 L. TREMBLAY, « La relation d’aide. Développer des compétences pour mieux aider », Ed. Chronique
Social, France 2001, p 42.

Page suivante : VI.4. L’analyseur

Retour au menu : Réflexions sur l’utilité du travail social dans les maisons de retraite : Création d’un service social à la Résidence Clos Saint-Rémi