Gagne de la cryptomonnaie GRATUITE en 5 clics et aide institut numérique à propager la connaissance universitaire >> CLIQUEZ ICI <<

Section II : TERRITOIRES ET OFFRE DE FACTEURS DE LOCALISATION

Non classé

L’attractivité territoriale peut être conçue comme le résultat de la confrontation sur le marché de localisation des activités économiques, d’une demande de caractéristiques de localisation émanant des entreprises et d’une offre des caractéristiques territoriales émanant des territoires.

Schémas 2 : le marché de localisation des activités économiques

Le marché de localisation des activités économiques

Source : construction de l’auteur

De la confrontation entre l’offre des territoires et la demande des entreprises résulte une concurrence entre les territoires pour l’accueil des entreprises. Ainsi, au sein du marché de localisation, chaque territoire développe une panoplie d’instrument pour attirer les investissements. Par contre, l’investisseur choisi, pour chaque projet, la localisation garantissant le meilleur rapport coûts/risques/avantages au regard des objectifs recherchés par l’entreprise. Avant d’illustrer quelques instruments de la politique d’attraction, nous apportons un éclairage conceptuel sur les notions d’offre territoriale et d’avantage comparatif des territoires.

II.1- L’offre territoriale et l’avantage comparatif des territoires

II.1.1- L’offre territoriale

Avec la mondialisation qui a désormais installé un environnement concurrentiel entre les territoires, les collectivités locales ont aujourd’hui des défis en termes d’attraction des investissements comparables à celle des dirigeants d’entreprises vis-à-vis de leurs clients potentiels. Ainsi à l’image de l’entreprise, le territoire en tant que organisation se caractérise par une offre territoriale pour son positionnement sur le marché de l’implantation.

D’après Benoît Zimmermann (1999)(12), l’offre territoriale se distingue chez certains auteurs comme la construction de ressources spécifiques mises à la disposition des firmes par les acteurs du territoire. Dans une approche spécifiquement marketing, l’offre territoriale apparaît comme un concept extrêmement ambigu(13), puisqu’on distinguera une offre de territoire dans laquelle ce dernier est vu comme simple lieu d’implantation et une offre dans laquelle ce même territoire est le cadre d’exercice de l’activité de l’entreprise, ce qui amène à se focaliser sur les externalités et les caractéristiques économiques présentes (taille du marché, fournisseurs, main-d’œuvre…).

Fabrice Hatem (2004, op.cit) distingue entre autre deux variantes de l’offre territoriale :

• une « offre territoriale simple » : elle est envisagée comme « l’ensemble des ressources présentes sur le territoire et susceptibles d’être utilisées dans le cadre des projets d’investissement»;

• une « offre territoriale complexe » : elle est produite notamment par les agences de développement et les chambres consulaires qui mobilisent « l’offre territoriale simple » ou « potentielle » pour l’adapter aux attentes de chaque projet d’investissement.

Toutefois, cette distinction entre les deux types d’offre territoriale n’est pas toujours très claire. Une autre définition plus complète de l’offre territoriale, livrée par le rapport d’études du cabinet Ernst and Young, privilégie plutôt le premier aspect sans exclure toutefois l’existence de ressources produites avec une certaine intention : « une offre territoriale est donc constituée par un ensemble de caractéristiques socio-économiques d’un territoire ayant un impact plus ou moins direct sur l’accueil et le maintien des activités économiques. Il peut s’agir d’éléments très hétérogènes : caractéristiques physiques d’un territoire, infrastructures (au sens le plus large), caractéristiques démographiques, le cadre institutionnel local, compétences en matière grise et en recherche, politiques fiscales et d’incitations financières, qualité des interdépendances des acteurs locaux et l’intensité de l’animation locale »(14). Cette définition résume l’offre territoriale en un ensemble d’attributs du territoire, plus ou moins donnés et susceptibles d’influencer les décisions de localisation des entreprises.

II.1.2- L’avantage comparatif des territoires

Chaque territoire dispose d’actifs propres non transférables