SECTION II- L’ESPACE ET L’OFFRE DES SERVICES COLLECTIFS.

Non classé

Les travaux historiques de Von THUNEN (1827)(35) et CHRISTALLER (1933)(36) vont favoriser peu à peu la compréhension des conséquences économiques de l’espace. Initié par Walter ISARD (1956)(37), en Science Régionale et W. ALONSO (1964) en Economie urbaine, un nouveau programme de recherche se développe.

On distingue progressivement une approche (incarnée en France par François PERROUX (1950)(38) ou Jacques BOUDEVILLE(39) (1965) dont les problématiques se rapprochent de la Théorie de la croissance –avec la contribution de Robert SOLOW- d’une approche urbaine qui se développe plutôt aux Etats – unis autour de William ALONSO(40) (1964), Edwin MILLS(41) (1967) et Richard MUTH(42) (1969). Sous l’intrusion de la nouvelle théorie du commerce internationale, Paul KRUGMAN(43) (1991) redynamise la Science régionale qui devient au cous des années 1990 la nouvelle Economie géographique qui ne tient plus compte des avantages comparatifs comme les ressorts de base de cette théorie, mais les économies d’agglomération ou économies produites entre autres par l’accumulation dans la même région d’une forte demande et offre.

Au courant des années 2000 les travaux de Paul KRUGMAN et Masahisa FUJITA(44) (1999) introduisent la question des externalités d’agglomération et d’urbanisation. Le développement d’une économie urbaine est aussi allé avec le développement des travaux en fiscalité locale, essayant de comprendre et formaliser les mécanismes et les conséquences économiques des biens publiques locaux.

35 THÜNEN VON J.H., 1827, Der isolierte Staat in Beziehung auf Landwirtschaft und National Okonomie, Hambourg. Perthes. Voir aussi J.H. Von Thünen, (1826), L’Etat Isolé, Ed. Guillaumin, Paris 1851.
36 CHRISTALLER, W. (1933), Die zentralen Orte in Süddeutschland, Iena: G. Fischer (trad. ang. partielle par Ch.W. Baskin (1966), Central Places in Southern Germany, Englewood Cliffs Prentice Hall).
37 ISARD W., (1956), “Location and Space Economy: A General Theory Relating to Industrial Location, Market Areas, Land Use, Trade and Urban Structure”. New York, MIT and J. Wiley and sons.
38 PERROUX F. : « Les espaces économiques », Economie appliquée, tome 3, n°1,1950.
39 Boudeville J. : « Région géographique,région économique » ;n°406, 1965,p 738 – 739.
40 ALONSO, W. (1964), Location and Land Use- Toward a General Theory of Land Rent, Cambridge: Harvard University Press.
41 MILLS, E. S. (1967), An aggregative model of resource allocation in a metropolitan area, American Economic Review, 57, 197-210
42 MUTH, R. (1969), Cities and Housing: The Spatial Pattern of Urban Residential Land Use,
43 Paul KRUGMAN : « Rendements croissants et géographie économique », journal of political economy vol. 3,n° 99, 1991,page 483-499.
44 Paul KRUGMAN et Masahisa FUGITA : « The Spatial Economy :Cities, Regions and International Trade ,Cambridge ,MIT Press,1999.

Page suivante : II.1. Economie Régionale : le rôle des avantages compétitifs et des avantages comparatifs

Retour au menu : PROBLEMATIQUE DE LA CREATION DES AIRES PROTEGEES AU CAMEROUN : CAS DU PARCOURS VITA DE DOUALA.