RESUME

Non classé

Plus d’un demi siècle après leur accession à l’indépendance, les pays d’Afrique subsaharienne, cette partie pauvre de l’Afrique, sont ceux qui connaissent de plus en plus des affrontements armés. A ce jour, un pays africain sur quatre au sud du Sahara, a connu ou connaît une période de conflit armé contrairement aux pays d’Afrique du Nord, dont la préoccupation première est la recherche de la prospérité.

Qu’ils soient d’ordre culturel, économique, politique ou social, les conflits armés en Afrique subsaharienne ont pris leurs pieds dans les traditions africaines, pour être exacerbés avec l’arrivée des moyens modernes de la guerre d’une part, les effets de la colonisation d’autre part, et se poursuivre jusqu’à la période de l’indépendance. De la guerre froide à l’avènement de la démocratie, ces conflits vont se dérouler de plus en plus à l’intérieur du territoire d’un pays africain, mettant en prise des groupes armés qui s’opposent aux forces gouvernementales ; dès lors, ils sont en passe de devenir un fléau qui ralentit la mobilité de ce continent vers une croissance soutenue et durable.

Au-delà des conséquences environnementales et structurelles qu’ils entraînent, ces conflits provoquent l’exode des milliers de personnes qui sont forcées à quitter leur lieu de résidence pour trouver un abri à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. Les violences menées à l’égard des femmes, les traitements inhumains et dégradants infligés aux enfants, les atrocités qui accompagnent ces conflits, participent à la destruction du tissu social des pays concernés et ceux qui leur sont limitrophes. La cohésion nationale étant mise en mal, la méfiance pèse dans toutes les actions de développement.

Face à l’évolution des situations que provoquent les conflits armés en Afrique, la communauté internationale ne cesse de se mobiliser à la recherche des voies et moyens pour neutraliser les facteurs les favorisant, minimiser les conséquences mais aussi, initier et soutenir un ensemble d’actions qui puissent contribuer à la relance de l’économie et appuyer le développement des pays, victimes desdits conflits.

Le présent travail aborde ces différents points, avant d’envisager une approche communautaire dans une nouvelle perspective de gestion des conflits armés en Afrique subsaharienne.

Page suivante : INTRODUCTION

Retour au menu : LES CONFLITS ARMES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE, UN DEFI POUR LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE