REMERCIEMENTS

Non classé

– Au terme de ce travail, je tiens à remercier sincèrement les professeurs Jean Pierre BALUKU BAJOPE et Pascal ISUMBISHO MWAPU pour le niveau d’encadrement scientifique qu’ils m’ont assuré tout au long de mes recherches sur la ville de Bukavu dans mon travail de DEA. J’ai eu la chance de profiter de la complémentarité de vos compétences respectives pour réaliser cette recherche qui servira de „‘guideline’’ aux générations des futures de chercheurs dans le domaine de l’environnement.

– Je remercie autant les personnes qui m’ont aidé à réaliser ce mémoire de maitrise. Je pense particulièrement au Professeur DEWAR pour les ouvrages scientifiques, relatives à mon thème de recherche, que vous aviez mis à ma disposition pour faciliter cette recherche.

– Je pense également à Madame Veronique Miquet et au Dr. Nicole lagroous pour les remarques et la correction portées à ce travail. De tout coeur, je dis merci.

– Que Erminia et Paolo de l’association „‘Vario Pinto’’ trouve dans ce travail toute ma reconnaissance pour le soutien financier, sans lequel, ce travail ne pourrait atteindre sa fin.

– C’est pour moi important de rappeler les encouragements et les soutiens de certains collègues de l’ECODOC UPN-ISP/Bukavu, de l’Université BIOSADEC; de l’ISP/Bukavu et les anciennes connaissances. Nous pensons particulièrement au Dr. Masilya; Dr. Mano; CT Nihoreye; CT Kisekelwa; Mr Bulangi; Mr. Wihoreye; CT Bitundu, CT Mazombo ; Prof Obedi; Dr. Seraphin Cherubala; Prof Cubaka et bien d’autres. Je dis merci et resterai reconnaissante toute notre vie.

– Je remercie également à nos frères et soeurs, qui de loin ou de prêt, ont soutenu notre initiative de continuer notre formation académique. Vos encouragements ont conduit à la réalisation de ce travail de plus grande importance dans ma vie. Je suis incapable d’en estimer le cout de vos prières à Dieu qui m’amène à atteindre mes rêves scientifique.

– Que le Caucus de femmes/Sud-Kivu trouve dans ce travail ma façon d’exprimer ma reconnaissance pour le soutien morale qu’il nous a apporté pendant la période difficile de lutte pour l’équité scientifique. Je dois prier le bon Dieu pour qu’il puisse doter votre organisation beaucoup de forces et de moyens pour défendre efficacement les droits des femmes et relevé le défit lié à la parité pour un Congo prospère.

– Que mes parents Jean Baptiste KIKONGO ; Christine KABURHO NZIGIRE et MANEGABE NFUNDIKO Albert trouve dans ce travail le fruit du travail réalisé pour me construire. L’initiation à la vie communautaire, le pardon en vers les voisins et à l’esprit de famille inculqué dans mon sens sera conservé et servira de modèle pour mon environnement. Je vous remercie sincèrement.

Page suivante : RESUME

Retour au menu : ANALYSE DU NIVEAU DE CONNAISSANCES DE LA POPULATION DE LA VILLE DE BUKAVU SUR LA GESTION DES DÉCHETS MENAGERS : CAS DE LA COMMUNE D’IBANDA, SUD-KIVU, RDCongo