REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Non classé

OUVRAGES :

BENKO G. et A. LIPIETZ., eds., (1992a), Les régions qui gagnent. Districts et réseaux : les nouveaux paradigmes de la géographie économique, Paris, PUF. p 424.
BOYER R., SAILLARD Y., (2002): Regulation Theory, the State of the Art, Routledge, London and New York, 380 p. La version originale en français a été éditée en 1995, éditions La Découverte, Paris.
CHRISTALLER. W, (1933), Die zentralen Orte in Süddeutschland, Iena: G. Fischer (trad. ang. partielle par Ch.W. Baskin (1966), Central Places in Southern Germany, Englewood Cliffs Prentice Hall).
COURLET C. et SOULAGE B (1993) Industrie, territoires et Politiques publiques, Paris, l’Harmattan.
COURLET C. (sous la direction de) (2007), territoire et développement économique au Maroc : le cas des systèmes productifs localisés, l’Harmattan, Paris.
COURLET C, (2008), Economie territoriale, PUG, Grenoble.
DATAR, (1995), Emploi et territoire, une contribution au débat sur l’emploi, La Documentation Française. Paris
ESSOMBE EDIMO J.R. (2007b) : spatialité et développement économique à Douala : entre le hasard et la nécessité, L’harmattan, Paris.
HATEM F., (2004) : Investissement International et politiques d’attractivité, Economica, Paris.
HATEM F., (2007) : le marketing territorial : principe, méthodes et pratique, Editions EMS, Colombelles.
KRUGMAN P. (1991): geography and trade, MIT Press, Cambridge Ma.
MARSHALL A. (1890), Principles of economics, traduction Française de la 4ème édition 1871, LGDJ, Paris.
MARSHALL A., (1919) : Industry and Trade, traduction française de LEDUC (G.), 1934, Editions Marcel Giard, Paris, p. 442.
MARSHALL A., (1920): Principles of Economics, 8e Edition, London, Macmillan.
LEPETIT B. et PUMAIN D., (1993), Temporalités urbaines, Paris, Anthropos.
PECQUEUR B. et J.B. ZIMMERMZNN (2004) : Economie de proximités, éd. Hermès, Lavoisier, Paris
PECQUEUR B. (1992) : le développement local, Syros Alternatives, Paris.
TOUNA MAMA (2008) : L’économie Camerounaise pour un nouveau départ, Afrédit, Yaoundé

ARTICLES:

ASCHAUEUR, D.A (1989c): « Public Investment and productivity Growth in the Group of seven », Economic perspectives, N0. 13 (vol. 5), pp. 17-25.
BAZIN S. (1998) : « Passage d’une logique concurrentielle à une logique organisationnelle des politiques d’attraction d’entreprises : le rôle de la gouvernance locale » RERU n°4.
BECATTINI G. (1992), « le district marshallien, une notion socio-économique », in G. BENKO et A. LIPIETZ (éds) Les régions qui gagnent, P.U.F., Paris.
BENKO G. et A. LIPIETZ (1992b), « Le nouveau débat régional : positions » in Les régions qui gagnent. Districts et réseaux : les nouveaux paradigmes de la géographie économique, Benko et Lipietz (eds), Paris, PUF.
BREUSCH T. (1978), « Testing for autocorrelation in dynamic linear models » Australia Economic Paper, vol 17.
CAMAGNI R., (2002), « Compétitivité territoriale, milieux locaux et apprentissage collectif : une contre-réflexion critique », Revue d’Economie Régionale et Urbaine, n° 4, pp. 553-578.
COURLET C. et TIBERGHIEN R. (1986), « le développement décentralisé des petites entreprises industrielles au Cameroun » Economie et humanisme, dossier, n°289, mai juin.
COURLET C. et PECQUEUR B., (1992), « Les systèmes industriels localisés en France : un nouveau modèle de développement » in Les régions qui gagnent. Districts et réseaux : les nouveaux paradigmes de la géographie économique, in BENKO G. et LIPIETZ A. (1992) (eds), Paris, PUF. ICUEER-ASRDLF, Université de St Etienne.
COURLET C., B. PECQUEUR et B. SOULAGE (1993) : « industrie et dynamiques de territoires », in Revue d’Economie Industrielle, n° 64, 2è. Trim.
COURLET, C. et HOLLARD, M. (2004), « Nouveaux modes de gouvernance et SPL au Maroc ». In A. FERGUENE (dir.), Gouvernance locale et développement territorial, Le cas des pays du Sud, Paris: L’Harmattan.
COURLET C. (Avril 2012), « De la compétitivité territoriale », Séminaire Université de Yaoundé II-SOA.
DJAOWE J., (2005), « Investissements Directs Etrangers (IDE) et Gouvernance: les pays de la CEMAC sont-ils Attractifs », colloque du CEDIMES, université de Douala, 28, 29 et 30 novembre 2005, P. 32.
ESSOMBE EDIMO J.R. (2005a) : le développement territorialisé à Douala : fondements et modalités institutionnelles d’une dynamique nouvelle, in « Mondes en développement »,
ESSOMBE EDIMO J.R. (2005b) : le développement territorialisé à Douala : le projet de création des « jardins d’entreprises », étude d’expertise, CUD, sept.
ESSOMBE EDIMO J.R. (2007a) : localisation périphérique des entreprises industrielles et création de nouvelles centralités à Douala, in Revue « Mondes en Développement », n° 137, vol. 2007/35
ESSOMBE EDIMO J.R. (2008) : Douala et l’attractivité économique en zone CEMAC à l’heure de l’économie globale, in Revue ENJEUX, n° 34/35.
ESSOMBE EDIMO J.R. (2012) : « Le Marketing Territorial », Séminaire Université de Yaoundé II-SOA.
GAROFOLI G., (1986), « le développement périphérique en Italie », in Revue Economie et humanisme, n°289.
GAROFOLI G. (Avril 2012): Développement endogène et systèmes productifs localisés: les leçons pour la veille stratégique du territoire, Séminaire Université de Yaoundé II-SOA.
GILLY J.P. ; WALLET F. (2005) : « Enchevêtrement des espaces de régulation et gouvernance territoriale » RERU n°5 p.701.
GODFREY S.M (1978), “testing for higher order serial correlation in regression equation when the regressions contain lagged dependant variable” Econometrica, vol. 46.
GOLLAIN, V., (2008). Réussir son marketing territorial en 9 étapes, CDEIF, France.
GOUROU P., (1985), « encadrements et développement » in Revue Mondes en développement, n°49 cité par J. R ESSOMBE EDIMO (2005 op.cit),
GUESNIER B. (2006) : « Gouvernance et performance des territoires ». Hors série, Economies et sociétés, cahiers de l’ISMEA.
GUESNIER B. (2009) : « Dynamiques et gouvernance territoriale », colloque ATM 2009
HATEM F. (2004) : « Le Marketing territorial : Pourquoi, comment ? », Revue Interrégions, n°257, nov. /déc.
HATEM F. (2007) : « politiques d’attractivité et économie de la connaissance : le rôle-clé des clusters », in Revue Economies et Sociétés, n° 5, mai
KNACK S., KEEFER P. (1995), “Institutions and Economic Performance: Cross-Country Tests Using Alternative Institutional Measures”, Economics and Politics, 7, 3, pp. 207-227.
KRUGMAN, P. (1991), “Increasing returns and economic geography”, Journal of Political Economy, 99, 3, 483-499.
KRUGMAN P. (1991b), « rendements croissants et géographie économique », journal of political économy vol.3, n°99, pp 483 – 499.
KUIPER J., PAELINCK J. (1983), « Implémentation empirique d’élasticités de localisation », Revue d’Economie Régionale et Urbaine, n° 2, pp. 235- 247.
LÖSCH A., (1940), “The economies of location” . New Haven, Yale University Press.
LAGNEL O., et RYCHEN F. (1998) : « Enjeux économique de l’attraction », in localisation des activités économiques : efficacité versus équité, treizième congrès des économistes belges de langue françaises.
LELOUP F. et, MOYART L., (2003), « The regional restructuring of old industrial régions : the case of the Hainaut in belgium », Régional Studies Association International Conference, Pise, April
LE GALES P. (1995), “Du gouvernement des villes à la gouvernance urbaine”, Revue Française de Sciences Politiques, vol 45, n°1, pp 57-95.
LELOUP, MOYART, PECQUEUR, (2005) :« La gouvernance territoriale comme nouveau mode de coordination territoriale ? », Géographie, Economie, Société, vol 7, 2005/4
MADIES, T. & PRAGER, J.-C., (2008). « Innovation et compétitivité des régions ». Rapport, Conseil d’Analyse Economique, Premier Ministère, République de France.
MEUNIER O., MIGNOLET M., (2004), “Les aides à l’investissement : opportunes ? Efficaces ?”, Reflets et perspectives de la vie économique, De Boeck Université, Bruxelles, pp. 39-53.
PECQUEUR B. (2009) : « De l’exténuation à la sublimation : la notion de territoire est-elle encore utile ? » in Revue Géographie, Economie, Société, n°1, Vol. 11.
PÉPIN D., GROSSE O., GUESNIER B. (2002) : « Analyse économétrique des effets de la gouvernance territoriale locale », Note de Recherche, CRIEF, Faculté de Sciences Économiques de Poitiers.
RICORDEL P. (1997) : « La gestion publique locale : partenariat et performance ». Une étude empirique sur 20 communes-centres d’agglomérations françaises. RERU n°3.
SALLEZ A. (1995) : « Dynamique urbaine, une analyse qualitative et économétrique pour la France » RERU n°5 p.825-840.
TEXIER L., (1999) : « Une clarification de l’offre d’implantation en marketing territorial : produit de ville et offre de territoire », Revue d’économie régionale et urbaine, n° 5, p. 1021-1036.
ZIMMERMANN J.B., COLLETIS G., GILLY, J.P., LEROUX I., PECQUEUR B.,
PERRAT J., RYCHEN F., (1999) : « Construction territoriale et dynamiques économiques », Sciences de la société, vol.5 n°48.

RAPPORTS ET DOCUMENTS DIVERS :

BUCREP/ RGPH, (2010) : Rapport du Recensement General de la Population et l’Habitat.
Ernst and Young, (2002) : Étude sur la constitution d’une offre territoriale différenciée.
Ernst and Young, (2007) : Baromètre de l’attractivité Européenne.
INS/ECAM I & II, (2001) : « Enquêtes Camerounaises Auprès des Ménages » Rapport final.
INS/ECAM III, (2008) : « Enquêtes Camerounaises Auprès des Ménages », Rapport d’enquête.
INS/RGE, (2009) : « Recensement Général des entreprises », Rapport final.
MINDUH, (2006), Rapport synthèse sur l’aménagement du territoire au Cameroun: cas de la ville de Douala
O.S.E.E.D. (2005b) : « les entreprises industrielles à Douala », rapport provisoire d’étape, Collection « Entreprises & Territoire », C.U.D
O.S.E.E.D. (2006a) : « Le secteur primaire à Douala », rapport provisoire d’étape n°2, Collection « Entreprises & Territoire à Douala », C.U.D.
O.S.E.E.D. (2006b) : « Les entreprises du secteur financier à Douala », rapport provisoire d’étape n°3, Collection « Entreprises & Territoire à Douala », C.U.D,
O.S.E.E.D. (2006c) : « Les établissements de services aux particuliers et aux entreprises à Douala », rapport provisoire d’étape n° 7, Collection « Entreprises & Territoire à Douala », C.U.D.
O.S.E.E.D. (2007), Synoptique de l’activité économique à Douala, Volumes I, II, III et V., CUD.
REPUBLIQUE DU CAMEROUN /PNUD (2000) : Etudes socio-économiques régionales au Cameroun : Province du Littoral, Yaoundé.
REPUBLIQUE DU CAMEROUN /MINDUH (2006) : Stratégie du développement du secteur urbain au Cameroun, Yaoundé.
BANQUE MONDIALE (2010) : Rapport sur le Développement dans le monde en 2009, Washington DC.

MEMOIRES ET THÈSES :

BAZIN-BENOÎT S., (1996) : « Les politiques locales d’attraction d’entreprises : d’une logique concurrentielle à une logique organisationnelle. Cas des régions Nord – Pas-de-Calais et Rhône- Alpes », thèse de Doctorat, Université de Lille I.
DJATCHO. D (2012) : « Gouvernance territoriale et développement industriel à Douala », thèse de Doctorat, Université de Yaoundé II-SOA.
ESSOMBE EDIMO J. R., (1990) : « financement interne et développement économique : un essai sur le rôle du financement parallèle dans le foisonnement industriel au Cameroun », Thèse de Doctorat, Université de Grenoble II.
LAGNEL O., (1998) : « L’attractivité des territoires », thèse de Doctorat en Sciences Economiques, Université de Paris-X-Nanterre.
NDAMCHEU. D, (2012) : « Attractivité territoriale de la ville de Douala et la localisation spatiale des entreprises industrielles », Mémoire de DEA, Université de Yaoundé II-SOA.
NJOUM. N, (2009) : « L’analyse des déterminants de l’investissement direct étranger au Cameroun », Mémoire de DEA, Université de Douala

LIENS INTERNET :

World Development Indicators 2009: http://siteresources.worldbank.org.
Banque Mondiale : www.doingbusiness.org
Banque Mondiale : http://siteresources.worldbank.org/DATASTATISTICS

Page suivante : ANNEXE 1 : Encadré sur LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT LOCAL A DOUALA

Retour au menu : GOUVERNANCE LOCALE ET ATTRACTIVITE TERRITORIALE DES ENTREPRISES : CAS DE LA VILLE DE DOUALA