Paragraphe 2 : La planification des moyens et les outils de suivi et évaluation

Non classé

Ce paragraphe prend en compte les ressources humaines et financières requis pour le plan de communication ; la planification des actions en vue de la mise en œuvre du plan pour une période d’un an ainsi que les outils de suivi-évaluation.

A. Les ressources humaines et financières

1. Les ressources humaines

Il s’agit des personnes ayant un rôle clé à jouer dans la mise en œuvre de ce plan de communication. Les rôles de chacun sont ici précisés. Ils pourront se retrouver au sein d’une Direction de la valorisation Universitaire qui est appelée à être créée, avec une agence macro au niveau national.

La Direction de l’université sera une structure permanente de l’Université d’Abomey-Calavi destinée à la valorisation des recherches, dans tous les domaines de l’université et non pas uniquement en agronomie.

Mais, pour ce qui concerne les résultats de recherche en agronomie pour la présente stratégie de communication, quatre pôles structurels sont à envisager:

- Le pôle Relations publiques et Evénementiel : chargé de la presse et de l’événementiel (salons, journées, conférences, communiqués etc.). Le Chef de la Communication de l’UAC pourrait assumer ce rôle.
- Le pôle Radio et télévisons : chargé des actions de vulgarisation rurale et entrepreneuriale avec la CNA, la CCIB et le CNP par l’élaboration et de la diffusion des émissions et documentaire sur les résultats de recherche en agronomie.
- Le pôle Web et Edition : chargé de la mise en ligne des résultats de recherche (interactivité) et de la production des versions simplifiées des publications scientifiques sur divers supports (posters, affiches etc.) et à l’attention des organes de presse ordinaires.
- Le pôle Contrats de Valorisation et Brevets : chargé de négocier et de signer les contrats d’exploitation des résultats de recherche et de la protection de la propriété intellectuelle et scientifique.

Une note rectorale pourra mettre en place cette structure. Ces membres peuvent solliciter l’expertise extérieure (cabinets, consultants) pour mener certaines activités. La cellule(24) comprend :

- Le Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, chargé de conduire au niveau exécutif cette stratégie en fournissant les moyens financiers, matériels et humains.
- Le Vice-Recteur chargé de la Recherche Universitaire (VR-RU), chargé de conduire au niveau opérationnel cette stratégie de communication.
- Le Vice Rectorat chargé de la Coopération Interuniversitaire et des Relations Extérieures (VR-CIRE), chargé d’identifier et d’officialiser les partenariats liés à la valorisation.
- Le Vice Rectorat chargé des Affaires Académiques et de l’Insertion Professionnelle (VR-AAIP), chargé de l’insertion professionnelle des diplômés par rapport aux expériences réussies de valorisation et d’orienter les chercheurs ou doctorants vers les cibles (entreprises et organisations paysannes).
- Le secrétaire général de l’UAC, chargé de veiller au suivi de la stratégie et d’archiver les données y afférentes (productions, contrats, brevets etc.).
- Le Doyen de la Faculté des Sciences Agronomiques, chargé de rendre disponibles les résultats de recherche à la Faculté.
- Le Vice Doyen de la Faculté des Sciences Agronomiques, chargé du suivi de l‘opérationnalisation des actions de communication des résultats de recherche
- Deux conseillers à la communication et à la valorisation dont :

. Un conseiller Marketing-Communication
. Un journaliste spécialiste en information scientifique et technique

- Un juriste (spécialiste des contrats et de la propriété intellectuelle)
- Deux enseignants -chercheurs

- Le budget de la communication

Les rubriques principales du budget de plan de communication sont :

- Les ressources liées aux services des personnes sollicitées pour la mise en œuvre de la stratégie ;
- Les ressources matérielles et financières relatives aux actions des services ci-dessous (tableau N°11) pour la mise en œuvre de la stratégie (conception, production, diffusion).
- Les actions liées au suivi-évaluation

Tableau N°X : Budget envisagé pour les services conception, production, diffusion

Budget envisagé pour les services conception, production, diffusion

Les ressources financières envisageables pour les activités à incidence financière à réaliser par les quatre pôles de service dans la stratégie de communication se trouvent dans le tableau suivant.

Tableau N°XI : Budget des activités à mener

Budget des activités à mener

Le tableau ci-après récapitule les dépenses totales pour la stratégie de communication :

Tableau N°XII : Récapitulation des dépenses totales pour la stratégie de communication

Récapitulation des dépenses totales pour la stratégie de communication

B. Opérationnalisation de la stratégie (média planning) et outils de suiviévaluation

La combinaison des ressources humaines, matérielles et financières avec les divers outils de communication fait apparaitre des activités à mener dans un temps déterminé de douze mois. Elles figurent dans le médiaplanning présenté dans le tableau suivant. Les outils de suivi-évaluation pour sa bonne exécution sont aussi énumérés.

1. Le média planning

Le media planning figurant dans un cadre logique (tableau 14) présente la programmation des actions médias et hors médias, prévues dans la stratégie de communication et les outils pour leur mise en œuvre, pour une durée d’un an, reparti en quatre semestres.

Les cibles pour chaque activité sont prises en compte ainsi les objectifs globaux dans lequel s’inscrit chaque activité.

2. Les outils de suivi-évaluation

Un cadre logique du planning des activités, servira à faire le suivi des activités. Par ailleurs, le nombre d’entreprises créées, de projets industriels basés sur les résultats de recherches initiées ou le nombre de contrats signés par les chercheurs avec les industriels et organisations des producteurs constatés à l’issue de l’exécution de la stratégie constitue un indice efficace d’évaluation.

Les organes faitiers des cibles que sont la CCIB, le CNP et la CNAB ou le MAEP et le MICPME constituent des centres importants d’information pour l’appréciation des résultats enregistrés par cette stratégie de communication. Ces structures qui existent au niveau de chaque département pourront mesurer l’impact des actions envisagées à la base, et recenser le nombre de nouvelles activités ou sociétés créées.

Une évaluation à mi-parcours sera faite par un consultant, six mois après l’exécution du plan.

3. Cadre logique de la stratégie de communication

(Voir tableau N° XIII)

Tableau XIII : Cadre logique de la stratégie de communication

Objectif 1 : Faire connaître aux cibles les innovations et résultats de recherche en agronomie

Faire connaître aux cibles les innovations et résultats de recherche en agronomie

Objectif 2 : Vulgariser l’approche valorisation de l’UAC aux chercheurs, partenaires et cibles

Vulgariser l’approche valorisation de l’UAC aux chercheurs, partenaires et cibles

24 Cette Cellule à mettre en place pour appliquer cette stratégie de communication est différente de la Direction de la Valorisation de l’UAC à créer qui sera une structure administrative et technique de l’UAC.
25 Pour certaines activités, la conception, la production et la diffusion sont prises en compte dans la même dépense.

Page suivante : CONCLUSION

Retour au menu : PROBLEMATIQUE ET ESSAI D’UNE STRATEGIE DE COMMUNICATION POUR LA VALORISATION DES RESULTATS DE RECHERCHE EN AGRONOMIE A L’UNIVERSITE D’ABOMEY-CALAVI (UAC)