Paragraphe 1 : L’harmonisation du PASR et des PAN

Non classé

Il est important de souligner que l’élaboration et la mise en œuvre des programmes d’actions nationaux (PAN) et du programme d’Action Sous Régional(PASR) ne s’est pas faite dans les conditions requises (41). D’autre part, le processus de formulation du PASR n’a pas permis une réelle participation de l’ensemble des acteurs concernés.

D’une autre part, Il apparaît comme un programme en compétition avec les programmes d’action nationaux qu’il est sensé compléter et harmoniser.

En effet, les deux programmes constituent deux étapes différentes de la mise en œuvre de la convention. Le programme d’action national (PAN) se trouve en amont au niveau des Etats tandis que le programme d’Actions sous régional (PASR) se trouve au niveau de la sous région. Un véritable bilan de l’exécution des actions de lutte contre la désertification prendra nécessairement en compte les actions tant au niveau national que sous régional.

Il est donc impérieux de créer un cadre de concertation entre les deux programmes. Le cadre aura pour tâche de veiller à l’implication de tous les acteurs concernés par l’élaboration des programmes et à l’harmonisation des deux programmes de façon à les rendre complémentaires.

D’un autre point de vue, il urge de redimensionner le domaine d’action du PASR en prenant en compte :

Les savoir locaux
La lute contre les criquets
Le renforcement des capacités
Les pertes de couverture végétales
Le reboisement et la restauration des ressources végétales

41 PASR-AO, Etat de mise en œuvre , Juillet 2006

Page suivante : Paragraphe 2 : L’instauration de cadre de concertation entre les conventions sur le changement climatique, la biodiversité et la lutte contre la désertification.

Retour au menu : LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LA LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION DANS L’ESPACE UEMOA