METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE

Non classé

- Sources et nature des données

- Logiciels utilisés pour l’analyse de données

- Le modèle utilisé et retenu est le modèle cross section de Mankiw et al. (1992), modifié par Arseneau, Ha Dao et Godbout (2011) et se présente comme suit :

Formule

Tableau d’abréviation des variables utilisées dans le modèle

Tableau d’abréviation des variables utilisées dans le modèle

Tableau des signes attendus des coefficients des différentes variables exogènes du modèle

Tableau des signes attendus des coefficients des différentes variables exogènes du modèle

- Le test de stationnarité (Dickey Fuller Augmenté) qui permet de savoir si la série étudiée présente un processus stochastique invariant et a le mérite de nous renseigner sur la meilleure méthode d’estimation à utiliser pour l’analyse de nos variables;

- Le test de détection de l’autocorrélation des erreurs : c’est le test de Durbin-Watson (1981)

- Le test de détection de l’hétéroscédasticité: c’est le test de Breuch-Pagan/Cook-Weisberg qui permet de vérifier la constance ou non de la variance.

- Si l’hypothèse de présence d’autocorrélation des erreurs et d’hétéroscédasticité est rejetée, on estimera le modèle à l’aide d’une régression par les Moindres Carrés Ordinaires (MCO).

Page suivante : RESULTATS

Retour au menu : IMPACT DE LA FISCALITE SUR LA CROISSANCE ECONOMIQUE DU CAMEROUN