III.2.1 – Les comportements d’adaptation

Non classé

Pour améliorer sa tolérance à la chaleur, l’homme peut recourir à différentes attitudes comportementales. Dans les régions les plus chaudes notamment le sud de la Tunisie, les habitants ont des caractéristiques d’adaptation et des réactions comportementales illustrées par les particularités des modes de vie. L’architecture, les régimes alimentaires, la taille et les couleurs des vêtements sont tous des particularités régionales accordées avec la nature du milieu de l’habitat.

Pour ceux qui n’ont pas un climatiseur semblent mieux adapter à la chaleur. La protection contre les risques thermiques prend la forme d’adaptation en augmentant la résistance de son organisme. Car la prévention de l’auto-résistance du corps lors d’une vague de chaleur par climatisation, est un facteur de risque.

Page suivante : III.2.2 - Facteurs influençant la thermorégulation

Retour au menu : L’adaptation aux conditions climatiques extrêmes en Tunisie: Cas des fortes chaleurs