II.2. L’attractivité des firmes multinationales

Non classé

Dans un contexte d’économie mondialisée, la compétitivité entre les différents territoires d’accueil engendre à son tour une concurrence inter firmes transnationales. L’attractivité des firmes multinationales (côté offre des IDE) caractérise l’ensemble des mesures et des opportunités offertes par les firmes dans le but de pénétrer les territoires les plus potentiellement attractifs. Tout ceci, afin d’exploiter les avantages spécifiques des territoires en termes de ressources naturelles, taille des marchés, faible coût de la main d’oeuvre, etc. Ainsi, les FMNs, soucieuses d’acquérir une compétitivité ou d’en renforcer, sont amenées à convaincre, les pays d’accueil des retombées macroéconomiques de leurs activités sur les économies locales. Ce faisant, elles sont de moins en moins exigeantes dans la négociation des conditions d’implantation, et entreprennent de bonnes pratiques en termes de protection de l’environnement mais aussi d’internalisation des externalités négatives qui résultent de leurs exploitations. L’attractivité des FMNs est plus complexe et les firmes intègrent d’autres motivations non seulement orientées vers la recherche d’efficacité ou de rentabilité des IDE.

Toutefois, les politiques d’attraction entreprises par les pays de l’UEMOA, nous amènent plus à s’interroger sur la pertinence de l’attractivité territoriale et de ses effets plutôt que de faire une présentation exhaustive de l’attractivité de la firme.

Page suivante : II.3. L’attractivité transversale ou mixte

Retour au menu : LES INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGERS DANS L’ESPACE UEMOA : DETERMINANTS ET ANALYSE D’IMPACTS