II-6 : L’architecture bioclimatique

Non classé

Beaucoup pensent que la seule solution pour avoir un logement frais en été, est d’y installer un système de climatisation ou de rafraichissement de l’air. Mais cela va dans le sens d’une augmentation de consommation d’énergie. De plus, les fluides frigorigènes utilisés dans ces systèmes sont néfastes pour l’environnement : ce sont en particulier de puissants gaz à effet de serre.

Des solutions architecturales ou des techniques de construction adaptées, des comportements de bon sens, une bonne aération et un brassage de l’air efficace permettent de régler le problème.

Le confort est un phénomène que l’homme a toujours recherché dans le temps, l’architecture bioclimatique est une technologie d’adaptation aux conditions climatiques. La plupart des maisons construites d’une façon bien organisée et bien orientée pour la lutte contre les extrêmes thermiques ont un bon emplacement.

La méthode de construction et la forme du bâtiment prennent compte de toutes les conditions climatiques extrêmes possibles qui caractérisent la région que ce soit en été ou en hiver. En ce qui nous concerne, c’est la lutte contre la forte chaleur essentiellement en été, car les principes de fonctionnement de l’architecture sont la recherche d’une maitrise des ambiances intérieures par l’adaptation au climat.

Page suivante : II.6.1 - La conception de l’architecture bioclimatique dans les régions chaudes

Retour au menu : L’adaptation aux conditions climatiques extrêmes en Tunisie: Cas des fortes chaleurs