II-3-REVUE DE LA LITTERATURE

Non classé

ATKOUF (1997 ; 55) l’a défini comme l’«Etat des connaissances du sujet ». Mais dans le cadre de notre étude, la revue de la littérature est un compte rendu subjectif de la littérature, des ouvrages permettant de justifier un problème recherché antérieur à notre étude afin de mieux expliquer et justifier notre sujet.

II-3-1-Collaboration parents-enseignants

L’éducation de l’enfant demande un lien étroit entre le parent et l’enseignant ou le maître. Il doit exister un canal entre ces deux composantes pour l’épanouissement total de l’enfant. C’est dans cette même optique que PRODEL cité par MARCAIRE (1964 ; 20) disait : « Etre de moitié dans l’éducation de vos enfants, parents et maîtres : voilà l’idéal ».

RAYMOND (1966 ; 20) renchérie : «Deux rameurs rament en cadence dans une même barque avance plus vite que si chacun ramait seul à son tour ».Cette réflexion de RAYMOND (1966) épouse admirablement cette philosophie africaine qui dit qu’une main ne saurait attacher un fagot de bois. Il serait important que les parents eux même fassent le premier pas considérer comme point de départ de cette collaboration confiante et durable. Mais il faut noter que l’absence de la collaboration entre parents et enseignants conduirait sans doute à certains problèmes bien connus des milieux tels que les mauvaises conduites, les mauvaises performances en production d’écrits et même l’école buissonnière… NDAM (1995 ; 48) déclarait : « L’absence de la collaboration est à l’origine de certains écarts constatés chez les enfants comme l’’absentéisme, les fugues, l’école buissonnière et les parents ne s’en rendent pas compte que très tard après la remise des bulletins ».

II-3-2-Objectifs de la production d’écrits

II-3-2-1-Objectifs généraux

Ecrire c’est acquérir des pouvoirs :

– pouvoir de communication et d’expression ;
– pouvoir de socialisation et d’intégration ;
– pouvoir d’action sur l’environnement proche et lointain ;
– pouvoir d’’autonomie et d’indépendance.

Ecrire c’est aussi mettre en mémoire et conserver.

II-3-2-2-Objectifs spécifique

Au niveau III, l’objectif sera essentiellement d’amener les élèves à plus d’autonomie dans la production de texte écrit. A cet effet, on continuera à :

– faire découvrir à l’élève les contraintes spécifiques de l’écrits ;
– l’aider à maîtriser les différents types de textes ;
– améliorer ses performances dans le maniement de la langue écrite.

II-3-2-Impact du suivi parental sur les performances scolaires en production d’écrits

L’enfant suivi par ses parents jouit d’importants privilèges lui permettant d’améliorer ses performances en production d’écrits. Ainsi, la relation vécue entre l’enfant et son parent dans la formation de sa personne en production d’écrits est très important dans le cadre de notre tâche. C’est inéluctablement au sein de la famille que l’’enfant se développe psychologiquement. Il construit donc sa personnalité par l’imitation et par l’identification au comportement de ses parents. Comme pour affirmer que le développement des performances scolaires des élèves en production d’écrits dépend en grande majorité du suivi parental.

Au regard de ce qui précède, les parents devraient comprendre que lorsque le suivi parental est bâclé, cela influence les performances scolaires de son enfant en production d’écrits.

Plusieurs auteurs ont travaillé sur le suivi parental, l’originalité de notre étude provient du fait que nous voudrions nous attarder sur les avantages que jouissent les enfants en production d’écrits lorsqu’ils sont bien suivi à la maison par leurs parents.

Ainsi, les parents doivent faire les efforts pour subvenir aux besoins essentiels de l’enfant car, l’enfant est un être en devenir et pour être un devenir, il a besoin d’un bon suivi c’est la raison qui pousse GABRIELA MISTRAL cité par l’UNICEF (2005 ; 14) fait remarquer que « beaucoup de choses indispensables peuvent attendre mais un enfant… il s’appelle aujourd’hui ». Il voudrait tout simplement dire que le suivi parental est capital pour le devenir de l’élève ; car, plus l’enfant est bien encadré (pratique régulière de la lecture à domicile et la révision à l’aide des parents), plus il a de bonne performance en production d’écrits et à la chance de réussir dans la vie.

II-3-4-Etapes de la production écrits du niveau III

Selon MADAME TCHOMPTCHIEJE (2012-2013), la démarche à adopter pour aborder une leçon de production d’écrits se déroule en plusieurs étapes ou séances.

1ère SEANCE :

– Motivation ;
– Mise en situation d’écriture ;
– Séance de lecture.

2ième SEANCE :

– Elaboration du projet d’écriture ;
– Ecriture du premier jet en classe ;

3ième SEANCE :

– Confrontation (comparaison du premier jet à l’écrit de référence) ;
– Révision du texte (relecture et réécriture du premier jet) ;
– Ecriture définitive ;
– Evaluation.

La revue de la littérature faite, la définition des concepts, les théories explicatives évoquées, nous pouvons formuler nos hypothèses de recherches.

Page suivante : II-4-FORMULATION DES HYPOTHESES

Retour au menu : Suivi parental et performances scolaires des élèves en production d’écrits