I.4.1- Les facteurs atmosphériques (la température et l’humidité)

Non classé

L’exposition à une température journalière élevée pendant une période prolongée est susceptible d’entraîner de graves complications par défaut de régulation thermique du corps humain. La température nocturne élevée persistante entraîne un malaise et empêche l’organisme déjà affaibli de récupérer.
L’impact de la chaleur sur la santé est lié aussi au niveau d’humidité de l’air. Des taux d’humidité élevés peuvent influencer la sensation de fortes températures et accentuer la gêne ressentie (Besancenot, 2002).

Page suivante : I.4.2. Les facteurs individuels

Retour au menu : L’adaptation aux conditions climatiques extrêmes en Tunisie: Cas des fortes chaleurs