I.4.2. Les facteurs individuels

Non classé

Se sont des facteurs liés aux personnes : l’âge, le sexe de l’individu et le poids. Un sujet âgé, fragilisé par la maladie, devient plus vulnérable face aux fortes chaleurs. Les très jeunes enfants sont également à risque : l’’exposition au soleil ou dans une atmosphère confinée et surchauffée (voiture, chambre sans aération) peut conduire au coup de chaleur surtout en l’absence d’hydratation correcte.

Parmi les autres facteurs de risques retrouvés étaient le sexe, d’où les hommes ayant un risque plus élevée de décéder que les femmes.

Page suivante : I.4.3 - Les facteurs liés à l’environnement

Retour au menu : L’adaptation aux conditions climatiques extrêmes en Tunisie: Cas des fortes chaleurs