Conclusion chapitre 4

Non classé

Hier espace de sport l’espace Vita protégé et conservé dans sa nature sauvage allierait aux fonctions économiques, dans une dynamique multifonctionnelle les fonctions sociales et les services environnementaux qui en découlent. Cette interdépendance fonctionnelle dans une aire protégée peut dans le cadre de la décentralisation, constitué un précieux outil de développement local.

Page suivante : CONCLUSION DE LA SECONDE PARTIE

Retour au menu : PROBLEMATIQUE DE LA CREATION DES AIRES PROTEGEES AU CAMEROUN : CAS DU PARCOURS VITA DE DOUALA.