Chapitre 6 : Perspectives

Non classé

Les méthodes d’analyse multi-variee des valeurs extrêmes associées à des technique de géostatistiques nous permettrons de poursuivre ces analyses au plan régional pour étudier des données de différents postes dans notre ambition de continuer ce travail, dans le cadre notre recherche pour l’obtention de notre Phd et inclure. Le prochain travrail aboutissant au Phd sera pluridisciplinaire et prendra en compte, l’étude des débits extrêmes, l’étude de l’influance de la dégradation très poussé du milieu naturel sur les événements hydro-pluviométrique et l’étude de l’impact du réchauffement du climat sur le régime des précipitations et l’écoulement des cours d’eau.

Une réflexion pour approfondir la connaissance sur les processus dans le cadre de :

– la détection précoce des tendances du climat ou des changements des risques naturels, ainsi qu’à l’entretien et au développement des réseaux d’observation dans les régions climatiques sensibles;

– l’élargissement des connaissances sur la variabilité du climat, en exploitant davantage les observations et en interprétant mieux les résultats des modèles;

– une meilleure prévention des dégâts, en améliorant les modèles de prévision et de comportement des processus à l’origine des dangers.

Page suivante : Chapitre 7 : Bibliographie

Retour au menu : ANALYSE DES PHENOMENES HYDROPLUVIOMETRIQUES EXTREMES EN RELATION AVEC LES INONDATIONS DE COTONOU 2010