C.2. NOEUD DU PROBLEME

Non classé

Après le décès de Monsieur T, Madame T perçoit une pension de veuve. Cependant,
cette pension est insuffisante pour la prendre en charge au Clos, même en occupant
une chambre à deux lits. Madame T n’ayant pas d’enfants, ni de famille en Belgique,
le problème est de trouver une institution qui pourra suppléer le montant restant
(environ 500 euros par mois). En attendant, madame T occupe une chambre à deux
lits.

J’ai eu Madame T en entretien et elle m’a dit qu’elle se plaît au Clos et qu’elle
souhaiterait y rester jusqu’à la fin de ses jours. Mais consciente du fait qu’elle n’a pas
assez de revenus pour sa prise en charge, elle a peur que son contrat prenne fin.

J’ai essayé de la calmer et de lui rassurer qu’elle ne sera pas renvoyée.

Page suivante : C.3. PERCEPTIONS

Retour au menu : Réflexions sur l’utilité du travail social dans les maisons de retraite : Création d’un service social à la Résidence Clos Saint-Rémi