c) Le cahier des charges

Non classé

– Structure :

Le web documentaire sera construit selon un dispositif à plusieurs niveaux et plusieurs entrées. L’internaute aura le choix d’interagir ou non avec les liens hypertexte proposés.

Un récit linéaire remettra en perspective les informations et reliera entre eux les différents contenus. Il sera constitué par le point de vue de l’un des acteurs principaux du lieu concerné et permettra à l’internaute de découvrir de l’intérieur les coulisses du lieu.

Grâce à un menu divisé par thématiques, les internautes auront également la possibilité de visionner seulement les parties qui les intéressent. Chaque épisode comprendra par ailleurs un menu supplémentaire constitué des différentes professions du lieu concerné.

L’internaute aura la faculté d’influer sur son parcours en choisissant par exemple les personnes qu’il souhaite rencontrer, les questions qu’il souhaite poser, la direction qu’il veut emprunter

Pour permettre ces différents modes de narration tout en assurant un parcours fluide de l’internaute, l’interface web de chaque épisode sera bâtie à partir d’un même schéma d’arborescence qui pourra être adapté aux spécificités de chaque épisode(76).

– Participation de l’internaute

Un système d’enregistrement sera prévu au lancement du site internet pour permettre à l’internaute de reprendre à l’endroit où il avait quitté le web documentaire la dernière fois. Il pourra aussi s’enregistrer via son profil Facebook ou son compte Twitter. Un système de « chat » sera organisé pour les personnes inscrites sur le site.

Les internautes seront invités à laisser leurs commentaires, à partager leurs expériences et éventuellement leurs photos et leurs vidéos, dans une partie de la page d’accueil qui sera clairement identifiée.

Un module de jeu sera proposé dans chaque épisode. Exemple : l’épisode consacré à la préparation du 20h00 donnera la possibilité à l’internaute de mixer un sujet et de préparer son propre journal.

Un lien sera mis en place avec le site de musique en streaming Deezer pour faire connaître la bande son du web documentaire
L’internaute aura la possibilité de placer dans un panier les liens hypertextes afin de pouvoir les visionner ultérieurement.

– Univers graphique :

Une charte graphique a été définie pour donner une cohérence et une identité visuelle à l’ensemble de la collection. Un code couleur différent sera utilisé pour chaque épisode afin de les démarquer.

– Univers sonore :

Une place importante sera accordée à l’habillage sonore afin de renforcer l’impression d’immersion de l’internaute.

– Langues : français et anglais

– Mise à jour : pendant toute la durée de diffusion de la collection

76 Voir le schéma de cette arborescence, Cf. Annexe 10

Page suivante : d) L’économie du projet : une collection « crossmedia »

Retour au menu : Création d’une société de production de web documentaires et développement de la collection « Dans les coulisses…. »