Annexe 17 : Entretien d’observation avec Alice

Non classé

Entretien-observation avec Alice Streng – réalisé le 15 mai 2012

Profil :

21 ans étudiante en master Management du développement culturel.

Principe :

L’entretien mené est quelque différent des autres puisqu’il s’agit ici de faire visionner à l’individu deux webdocs sur le même sujet : La nuit oubliée et 17.10.1961. L’objectif est moins d’analyser le parcours de lecture que de mener un entretien sur les impressions et les analyses de l’internaute face à ces deux web-documentaires. Proposer de visionner deux web-documentaires à l’internaute permet de faire germer en son esprit un esprit de comparaison propice à une réflexion plus profonde. D’autant plus que la majorité des individus interrogés ne connaissent pas le format web-documentaire. Ce type d’entretien sera réalisé auprès d’autres individus.

Qu’est ce qu’est un documentaire selon vous ?

C’est un film qui donne des infos sur des événements historiques. Sur tout ce qui nous concerne, ce qui nous entoure.

Êtes vous consommatrice de documentaire ?

Non, à peu près entre 5 et 10 documentaires.

Quel est le rôle que doit jouer selon vous le documentaire ?

Informatif et esthétique (agréable à regarder.) Il faut du plaisir pas que l’info sans cesse.

Savez vous ce qu’est un web documentaire ? Si votre réponse est négative, avez vous une idée de ce que cela pourrait être ?

C’est un documentaire que tu peux trouver sur internet. Ils sont publiés à la télévision et qui sont retransmis sur internet. Y en a beaucoup plus qu’à la télé. Tu peux avoir accès à ce que tu veux : tu peux regarder n’importe quoi n’importe quand. Tu peux regarder le temps que tu veux.

Où pouvez vous trouver des web-documentaires selon vous ? Et qui créent les webdocumentaires ?

Sur Dailymotion, Youtube, sur les replay de Arte ou France

OBSERVATION :

Premier documentaire : La nuit oubliée (22h00) version plein écran. Met en plein écran la vidéo d’introduction. (Faudra parler du cannibalisme de l’espace)
« C’est fini déjà là ? » (après la vidéo d’introduction) Appuie sur echap. Quelques secondes de doute « Qu’est ce que je fais après ». « Je veux la suite moi » Balade la souris sur les onglets du haut puis lit le texte d’introduction de la première page. Ensuite clique sur l’onglet du haut ”entrer dans la manifestation” et lit le texte d’introduction puis ferme.

Lance la première vidéo qui apparaît (celle de Ben Aissa). « pourquoi ça marche pas ? ». « ça bug j’ vais direct dans la guerre d’Algérie ». « ça m »intéresse plus » (en parlant du troisième chapitre) Lit attentivement l’introduction du troisième chapitre puis ferme. Retour position attentive pour lire le texte d’intro. Reflex de cliquer sur la vidéo de l’Ina quand elle s’affiche (avec un peu de retard par rapport au texte).

Va sur la carte (sans lire les vidéos). Regarde les trois onglets de la carte puis retourne au troisième chapitre en cliquant sur l’onglet du 3eme chapitre.
« ok génial » la vidéo de l’Ina ne marche pas. « C’est normal qu’il n’y ait pas d’explication pour les autres dates ? » En réalité elle avait cliquer sur le repère de la carte alors qu’il faut cliquer sur la date (et pas e triangle). Clique sur les dates, les unes après les autres, sans lire les vidéos (seulement les textes d’introduction)

Se dirige vers les archives. Lit la vignette ”rapports” puis sur le lien ”télécharger les rapports”. Ne le lit pas puis clique sur ”les documents secrets”. Se retrouve sur la page owni.fr et lit le texte de Guillaume Dasqué et Andrea Fradin. Pas en entier parce que long va vers la fin et lit la fin. Descend la barre pour voir la suite de la page. Lit une partie des textes. Lit surtout les citations (sur fond gris). Elle lit d’autre documents (notamment l’avis de Claude Lansman) Soupir « Ok » « j’ai téléchargé les rapports mais ça je préfère les lire plus tard. »

Durée : 18 minutes.
Deuxième documentaire : 17.10.61

Vidéo d’intro s’enclenche directement. (pblm de lecture pq elle n’arrive pas à réduire l’affichage : impression que le doc est coupée en bas) Gros pblm d’affichage : on peut pas rentrer dans la vidéo si on dezoom pas. Intervention (de nature technique).

Se promène sur les visages puis clique sur le premier à gauche. Lecture de la vidéo puis passe la souris sur la vidéo pour voir combien de temps s’est écoulé. Elle le fait une deuxième fois avant d’avancer la vidéo. Lit jusqu’à la fin. Essaie de sortir : elle appuie à gauche de la frise (sur carte).

Elle clique sur le portrait de clémence. Lecture de la vidéo. Après 2 min elle avance la vidéo. Avance une seconde fois et une troisième fois. Elle le doigt sur la souris et passe sur la bande qui signifie le temps.

« J’ai fini ».
durée : 9 minutes
Entretien post-observation

Pourquoi ne pas lancer les vidéos témoignage ? Et avoir passé sur le deuxième chapitre sans mm regarder (1er docu)?

J’aime pas les témoignages en général, je préfère aller aux faits concrets et archives et les témoignages sont au second plan. Les témoignages ça vire vite au pathos et je préfère avoir les faits pour mieux comprendre les témoignages.

Pourquoi ne pas regarder les vidéos de l’ina (1er docu) ?

Après les témoignages, j’y serai retourner avoir lu les textes mais je pensais que les vidéos ne marchaient pas

Quelle est votre réaction après la lecture de ces web-documentaires historiques ?

Réaction sur le sujet : idée que l’histoire et les erreurs se répètent (cf les déportations de juif)

Quelle est la différence entre les deux web-documentaires visionnés ?

Le deuxième est complètement différent, ce sont que des témoignages de gens dont le rôle était différent. C’est chacun son histoire.

La vidéo d’introduction est importante car au moins on voit que y a un truc qui nous intéresse donc ça nous incite à chercher ensuite. Alors que la deuxième ça manque : j’ai pas bien compris qu’il fallait cliquer sur les personnages. C’est intéressant d’avoir des avis différents mais comme je connais pas trop l’événement, je préfère avoir plus d’objectivité.

Avez vous été surprise par ce genre ?

Oui. Devant la télé, tu te mets devant mais mm si ça te plait pas forcément tu continues. Là c’est court et divisé : bien parce que t’as le choix mais d’un autre côté tu écoutes que ce qui t’intéresse donc on passe à côté de certaines infos.

Comment qualifierez vous l’expérience que vous avez vécue ?

C’est assez interactif. Dans le premier j’ai bien aimé pq je pouvais trouver des archives des témoignages écrits (d’ailleurs ce que j’ai téléchargé je vais le lire plus tard pq j’aime pas lire sur ordinateur) C’est presque comme si ils voulaient te faire entrer dans l’histoire comme dans un jeu de rôle, de participer par la recherche. Rien que le fait d’avoir le choix est important.

Est ce qu’il vous manque quelque chose pour faciliter la lecture ?

J’ai plus buté sur le deuxième que le premier. Au niveau de la présentation, je savais pas sur quoi cliquer. Y avait pas de vidéo d’intro. Notamment j’ai pas compris qu’il fallait cliquer sur les portraits. Je savais pas non plus (pq je viens de lui dire) qu’on pouvait cliquer sur la carte.

Qu’est ce qui vous a intéressé au niveau de la forme?

Ds le 2eme, j’avais l’impression d’atterrir dans l’après historique, sur le site web historique, J’ai pas aimé ça.

Est ce que tu as l’impression d’avoir une certaine liberté ?

T’es libre pq t’as le choix mais à la fois t’es dirigé. Par exemple dans le 2, t’as que des témoignages donc j’ai pas tant le choix. On m’oblige à rien. Je peux sortir du site. J’ai la liberté de voir ce que je veux mais c’est ce que eux veulent me montrer

Qualifierez vous ce web documentaire d’interactif ? Pourquoi ?

Pq y a à la fois de la bd, des vidéos, des témoignages, des articles, des rapports. Et toi tu interagis, tu choisis.

Est ce que tu penses que tes choix sont décisifs ?

Oui certainement, ce sont des choix libres cependant. Ce que je mets de côté, ce sont des choses mineures. Ça serait pour compléter plus tard pq j’aime pas rester longtemps sur le site.

Connaissiez vous cet événement de l’histoire de France ? J’avais vu un film dessus et révisé en cours Avez vous appris des choses ?

J’ai surtout revu des trucs que j’avais oublié.

Selon vous, le web documentaire est il adapté à la transmission du savoir historique ?

C’est particulier, c’est accessible n’importe où à Macdo par exemple. C’est bien pour avoir des infos courtes et brèves en peu de temps. J’ai tendance à balayer les documents tandis que dans un documentaire classique c’est fait pour retenir l’essentiel. J’ai bcp d’info avec le webdoc mais finalement c’est mélangé, c’est pas clair. Tout se mélange. J’arrive pas à avoir la ligne directive.

Est ce que vous pensez que tous les sujets historiques peuvent être traités par le web documentaire ?

Je pense que c’est largement possible. On peut regarder un doc classique pour les infos générales et après aller sur le site pour trouver des infos plus précises. C’est complémentaire. Ça peut exister juste pour le web mais selon moi ça serait incomplet. De plus on a une moindre patience donc on irait trop vite donc bcp d’info mais mal informé.

Estimez vous avoir vécu une expérience collective ou individuelle ?

C’est de l’information complètement individuelle et personnelle.

Par quelle catégorie de population cette expérience peut elle être vécue ?

Surtout au lycéen et étudiants pour avoir des infos complémentaires. Et également aux descendants de ce qui ont vécu ça.

Est ce que le webdoc remplit le double rôle du documentaire ?

Oui mais je trouve que c’est très saccadé. On reste dans le mm divertissement qu’il existe sur le web ; Mais il manque une continuité, une linéarité de l’information. Je sais dès le départ qu’il y a des trucs que je vais pas aller voir. Je vais aller voir des trucs qui passent en 60 puis retourner voir des choses qui se passent 10 ans avant.

Page suivante : Annexe 18 : Entretien d'observation avec Hélène

Retour au menu : L’HISTOIRE Á L’HEURE DU MULTIMEDIA : LES ENJEUX DU WEB-DOCUMENTAIRE HISTORIQUE