a) Son projet

Non classé

Notre projet est la création d’une société de production spécialement dédiée au web documentaire.

Se positionner d’emblée comme une structure spécialisée nous semble extrêmement important pour nous différencier de l’ensemble des sociétés de production audiovisuelle classiques avec lesquelles nous ne souhaitons pas rivaliser. Et pour cause, les chiffres parlent d’eux-mêmes, sur les 770 producteurs qui participent à la production d’une oeuvre aidée par le COSIP en 2008, 565 produisent des documentaires(75), autant dire pléthore de sociétés pour finalement peu d’élus dans les bonnes grâces des diffuseurs importants. Nous préférons nous distinguer et ainsi nous situer dans le secteur plus restreint mais moins concurrentiel de la production de contenus web. Les moyens de cette distinction feront l’objet d’un axe particulier de notre stratégie de développement.
Au sein même de cette concurrence que nous avons décrite plus tôt, nous ambitionnons de nous différencier également des autres sociétés par une ligne éditoriale forte et identifiable.

Cependant, la viabilité d’une structure développant uniquement des web documentaires interpelle. L’intégralité de nos concurrents directs développent d’autres activités (institutionnel, brand content, conseil…), c’est évident pour Upian par exemple, qui trouve son équilibre économique grâce à son activité de prestataire sur internet. Nos différents interlocuteurs, interrogés sur ce sujet, sont catégoriques, une société reposant son activité sur du pur web documentaire à destination de chaînes c’est tout simplement impossible, du moins pas à l’heure actuelle, compte tenu de l’état embryonnaire du marché.
Notre projet doit donc concilier une ligne éditoriale forte et différenciée mais mise en oeuvre sur un domaine plus large, cohérent avec notre activité principale.

Nous nous fixons donc comme objectif principal de produire, promouvoir et diffuser des oeuvres documentaires pour internet, et plus généralement pour les nouveaux médias émergents tels que :

– les médias en ligne,
– la télévision connectée,
– les applications,
– les écrans mobiles,
– les podcasts,
– les écrans embarqués,
– les réseaux urbains…

Nous souhaitons particulièrement mettre l’accent sur la nouveauté : chercher et lancer des talents, produire des oeuvres numériques avec des outils à la pointe de la technologie en matière de tournage, de postproduction et de diffusion. Des oeuvres qui continuent d’explorer l’écriture documentaire et qui proposent un regard neuf et curieux sur la société, l’économie, l’histoire, la France… centrées sur l’humain et animées par un maître mot : la découverte.

75 Bilan de la production audiovisuelle aidée, dossier #331/juillet 2009, CNC

Page suivante : b) Ses moyens, ses besoins

Retour au menu : Création d’une société de production de web documentaires et développement de la collection « Dans les coulisses…. »