6 Résumé

Non classé

Après une étude préliminaire qui a aboutit à la conception d’un premier panneau de particules dont l’adhésif était principalement constitué de tanins de raisin, l’UNGDA et LERMAB ont décidé de continuer leur collaboration, afin d’optimiser le procédé d’extraction, dans le but d’une valorisation des marcs à l’échelle industrielle. Différentes conditions d’extraction ont été expérimentées, et une substitution du Na2CO3 par NaOH est envisageable, ce qui permet de faire des économies conséquentes au niveau industriel. L’ajout d’urée semble avoir un effet négatif quant à la réactivité des extraits (temps de gel élevé).

Les résultats de Spectrophotométrie Ultraviolet (UV) confirment la corrélation entre le temps de gel observé (et donc la réactivité des extraits) et le taux de polyphénols déterminé par dosage UV. Le spectre RMN 13C d’une fraction de tanin lyophilisé effectué en solution dans l’oxyde de deutérium (D2O), montre des caractéristiques compatibles avec celles des unités de procyanidine.

Une méthode d’analyse par chromatographie d’Exclusion Stérique a été développée, en utilisant le THF comme éluant, avec utilisation d’un étalon pour la caractérisation des extraits isolés. Il apparait que la fraction dimère est toujours majoritaire; en présence de carbonates, la concentration en monomères est plus importante que celle obtenue en présence de soude.

Mots clefs :

UNGDA, LERMAB, Na2CO3, NaOH, Tanins, Spectrophotométrie Ultraviolet, RMN 13C, procyanidine, D2O, chromatographie d’Exclusion Stérique, THF.

Page suivante : 7 Abstract

Retour au menu : Extraction et Analyse de polyphénols de marcs de raisin