5.2. CONCLUSION

Non classé

Malgré les efforts d’amélioration de l’accessibilité des femmes aux services financiers du réseau d’EMF A3C, les femmes membres continuent à être sous l’emprise de leurs responsabilités familiales et de leur fragilité naturelle qui participent à leur exclusion aux services financiers.

Cette exclusion peut être vue sous deux angles : une auto-exclusion et une exclusion par l’inadaptation des services financiers à l’endroit de ces membres. Les non membres qui n’ont même pas accès à une épargne sécurisée continuent à décrier le fait que dans les CVECA l’aspect financier prend trop de déçu sur l’aspect solidarité, ce dernier qui une caractéristique propre aux populations rurales.

Page suivante : 5.3. RECOMMANDATIONS

Retour au menu : ANALYSE DE L’ACCESSIBILITE DES FEMMES AUX SERVICES FINANCIERS AUPRES DES ETABLISSEMENTS DE MICROFINANCE DU RESEAU A3C