4. Chapitre IV : Le courant phénoménologique avec Husserl, Heidegger, Binswanger, Von Weizsäcker, Straus et Maldiney

Non classé

La phénoménologie n’opère pas de séparation entre l’objet et le sujet (est). Il est appelé à exister au contact de l’autre, c’est un être-au-monde, l’étant peut devenir un existant au contact de l’autre et du monde.

Hegel (11), Husserl et Heidegger sont les fondateurs de la phénoménologie.

Dans ce travail, nous désirons essentiellement transmettre à nos lecteurs la différence qui apparait entre être et exister, ce qui dans la suite de notre analyse permet de mieux saisir les exemples que nous citons.

Nous allons dégager des phénomènes qui illustrent la vie des détenus en prison tout en soulignant que les détenus sont acteurs de leur vie affective.

Nous commençons par quelques idées-clés de Husserl. Il nous ouvre la voie au courant phénoménologique.

11 Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831), philosophe allemand.

Page suivante : 4.1. Husserl

Retour au menu : Vie pénitentiaire, liens sociaux et affectivité : Comment les personnes vivent-elles leur vie affective dans un milieu carcéral fermé ?