3)d. Le lien social : représentation de la famille

Non classé

Outre cette volonté de montrer les rapports entre les hommes dans un contexte de guerre, dans lequel la violence trouve toujours un chemin, Miyazaki cherche aussi à montrer d’autres formes de lien social, où priment l’amour, l’amitié, le lien familial, la solidarité.
Le lien social est un sujet qui semble fasciner Miyazaki. Les rapports entre les hommes sont développés de multiples manières : en temps de guerre, mais aussi entre les hommes et les femmes, et dans la famille.

En effet, aucun des personnages de Miyazaki n’agit totalement seul : souvent une « équipe de héros» est composée d’un homme et d’une femme ; les personnages « mauvais » ont une autre facette selon leur rôle social. Par exemple, dans Nausicaä, princesse Kushana est une femme désobéissant à son père pour confronter le village de la Vallée du vent ; elle cherche à mener une guerre ; mais c’est également un personnage important et rassurant pour son propre peuple, car elle en est la meneuse. Il en va de même pour le personnage de dame Eboshi : perçue comme une femme cherchant le conflit, elle est aussi vue comme symbole d’unité et de paix pour son village.

Les héros sont souvent en équipe homme/femme : dans Nausicaä de la vallée du vent, Nausicaä est aidée par le jeune Asbel et la princesse Kushana a un homme de main, Kurotawa; dans le Château dans le ciel, Sheeta est accompagnée de Pazu ; dans Kiki la petite sorcière, Kiki est courtisée par Tombo ; dans Porco Rosso, Porco est aidé par la jeune Fio ; dans Princesse Mononoké, San combat avec Ashitaka ; dans Le Voyage de Chihiro, Sen/Chihiro est accueillie par Haku ; dans le Château ambulant, Sophie aime Hauru ; enfin, dans Ponyo sur la falaise, le but de Ponyo est de rejoindre Sôsuke.

En outre, nous retrouvons dans les films de Miyazaki une description du lien familial. Dans la plupart des films, les héros font partie d’une famille plus ou moins traditionnelle ; souvent, ils reconstruisent des liens de substitution. Par exemple, Kiki se recrée une famille de substitution loin de ses parents ; dans Mon voisin Totoro, Grand-mère aide les deux petites filles durant l’absence de leur mère ; dans Le Voyage de Chihiro, Chihiro fait tout pour délivrer ses parents ; dans Princesse Mononoké San est adoptée par des loups. Chaque film met en avant l’importance de la famille, du sentiment d’union.

Page suivante : 3)e. La quête identitaire

Retour au menu : L’IMAGE DE LA FEMME JAPONAISE DANS LE CINEMA D’HAYAO MIYAZAKI