3.2. INFORMATIONS, DONNEES ET LEURS SOURCES

Non classé

Deux types de données ont été utilisés dans le cadre de cette étude : Les données primaires et les données secondaires.

3.2.1. Sources des données secondaires

Les sources d’informations secondaires qui ont permis de réaliser la revue de la littérature et le cadre théorique ont été consultées au sein des bibliothèques centrale de l’Université de Dschang, du Projet d’Appui au Développement de la Microfinance Rurale; de la direction du réseau A3C et celle du département d’Economie Rurale de la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles de l’Université de Dschang.

3.2.2. Sources des données primaires

Deux outils de collecte des données ont été utilisés : les questionnaires et les guides d’entretien.

3.2.2.1. Les questionnaires

Au cours de ces enquêtes, les questionnaires ont été élaborés conformément aux objectifs spécifiques de l’étude. Ils ont tout d’abord fait l’objet des révisions et discussions avec trois experts de la microfinance et enfin pré-testés sur le terrain afin de s’assurer de leur fiabilité (d’où les questionnaires définitifs). C’est ainsi qu’au terme de ce processus l’administration directe plutôt qu’indirecte des questionnaires a été adoptée.

Les informations qui ont été recueillies avaient trait aux sujets suivants : les caractéristiques socio-économiques, l’identification de l’enquêté ; les types et le nombre d’activités menées ; les activités qui nécessitent des financements externes, l’accès aux crédits, l’épargne, les services d’assurance, les contraintes d’accès au capital physique, les contraintes d’accès au capital humain, les contraintes d’accès au capital financier et au capital social, les mécanismes d’accès aux services financiers selon l’enquêté et le contrôle de ces capitaux financiers dans le ménage.

3.2.2.2. Les guides d’entretien

Les informations recueillies à l’aide des questionnaires ont été complétées par des entretiens semi-structurés au cours des « focus groups » avec les responsables des caisses, les autorités locales (chefs et notables) et lors des entretiens individuels avec les spécialistes de la microfinance, et ce grâce à un guide d’entretien. Ce dernier outil de collecte est divisé en cinq principales parties portant sur : (i) la situation administrative, sociale et économique de la localité, (ii) la situation financière de la caisse, (iii) les conditions d’accès aux services financiers, (iv) la situation des femmes dans la caisse, les services spécifiques aux femmes, les contraintes d’accès aux services financiers et (v) les causes de ces contraintes.

Des observations directes lors des visites auprès des ménages de certains membres ont permis de compléter et vérifier toutes ces informations.

Page suivante : 3.3. CHOIX ET TAILLE DE L’ECHANTILLON

Retour au menu : ANALYSE DE L’ACCESSIBILITE DES FEMMES AUX SERVICES FINANCIERS AUPRES DES ETABLISSEMENTS DE MICROFINANCE DU RESEAU A3C