3. Ecologie des espèces étudiées

Non classé

3.1. Citharus linguatula

Espèce démersale sur le plateau continental, de préférence sur les fonds meubles jusqu’à 450m, surtout jusqu’à 200 m. En Algérie, C. linguatula se rencontre au pourtour des prairies sous marines et vases du large (Dieuzeide et al. ,1955).

Elle est commune en Atlantique Est, du Portugal à l’Angola et en Méditerranée occidentale, d’Adriatique et de Chypre, occasionnellement en France, Egypte, Turquie, Grèce et Tunisie, rejetée en Sicile (Bauchot (1987 In Fischer et al., 1987)).La figure 5 représente la distribution géographique de Citharus linguatula (http://www.aquamaps.org).

Répartition géographique de Citharus linguatula

Figure 4 : Répartition géographique de Citharus linguatula (http://www.aquamaps.org)

3.2. Dicologlossa cuneata

Selon Fischer et al. (1987) le céteau est une espèce démersale, sur fonds sableux et sablovaseux du plateau continental de 10 à100 m au moins de profondeur, dans des eaux de plus de9ºC. Espèce de l’Atlantique Est, du golfe de Gascogne (entre l’embouchure de la Loire et le bassin d’Arcachon) à l’Afrique du Sud, océan Indien sud-ouest, Méditerranée sud-ouest. (Quéro et Vayne 1997).

La carte géographique représentée dans la figure 5 représente la distribution géographique de Dicologlossa cuneata (http://www.aquamaps.org).

Distribution géographique de Dicologlossa cuneata

Figure 5 : Distribution géographique de Dicologlossa cuneata (http://www.aquamaps.org)

Page suivante : 4. Pêche et commercialisation

Retour au menu : Croissance et exploitation de deux espèces de poissons plats pleuronectiformes des eaux algériennes : Citharus linguatula (Linnaeus, 1758) et Dicologlossa cuneata (Moreau, 1881)