3. 3. Analyse en fonction des mois de piqûre et des années

Non classé

Les résultats de la figure 72 et du tableau XVII montrent que les cinq courbes ont la même allure avec un pic en juillet pour quatre années et un pic en août pour 2005. La fréquence des piqûres le mois de juillet est de 31% en 2001, 26% en 2002, 30% en 2003, 26% en 2004 et 21% en 2005 ; soit une moyenne de 27%. En 2005, la fréquence des piqûres au mois d’août est de 24%

Figure 72 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Fig. 72 : Répartition des piqués selon les mois et les années

Tableau 17 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Tableau XVII : Incidence des piqûres scorpioniques par mois et par année

Le calcul de l’incidence des piqûres scorpioniques par mois pour les cinq années est résumé dans le tableau XVII.

Page suivante : 3. 4. Distribution selon la classe d’admission et l’année

Retour au menu : Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc : cas de la province de Khouribga