3. 12. Distribution des référés selon la classe d’admission

Non classé

Le taux des référés selon la classe d’admission est représenté par la figure 82 et le tableau XIX.

Figure 82 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Fig. 82 : Répartition des référés selon la classe d’admission

Tableau 19 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Tableau XIX: Taux de référés spécifique à chaque classe d’admission

Le taux de référés est important pour la classe II (77.22%, soit 374 patients sur les 475 se présentant en classe II) qui présente des signes généraux de l’envenimation et qui peut évoluer vers une détresse vitale, il est plus faible pour la classe III qui présente déjà la détresse vitale et qui a peu de chance d’arriver à la structure de référence. Par contre, il y a très peu de référés en classe I (1.5%) puisqu’ils ne présentent aucun signe d’envenimation.

L’analyse de variance montre un rapport F de 7948.30 hautement significative (p<0.001) et la comparaison multiple des moyennes par le test Duncan permet de distinguer 3 groupes correspondant à chacune des 3 classes d’admission.

Page suivante : 3. 13. Distribution selon l’évolution et l’année (fig. 83)

Retour au menu : Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc : cas de la province de Khouribga