2.3.2 Une méthodologie basée sur la notion de territoire et de filière

Non classé

Figure 4 Le développement territorial en Amazonie Brésilienne  Les défis de la mise en oeuvre d’une gouvernance et de stratégies de développement dans le territoire Baixo Amazonas de l’État du Pará

Figure 4: Orthogonalité territoire-filière dans les SYAL (Boucher & Requier Desjardins 2002)

L’APL (ou Syal) peut être placé au point nodal de l’orthogonalité filière et territoire, en ce sens qu’il est articulé entre le territoire local (intégration horizontal des acteurs) et la filière (intégration verticale des acteurs) qui va au-delà du champ local (exportations) (Boucher & Requier Desjardins 2002).
Ainsi l’étude doit être abordée par le territoire local de production puis, en intégrer la transformation et la commercialisation.

La méthodologie d’étude du territoire de production (pour ne pas dire système agraire) reprend des éléments du diagnostic agraire. Celui-ci utilise une approche systémique pour aborder une région agricole. Il s’agit de fournir « une représentation synthétique d’un ensemble complexe (la région agricole) dont le fonctionnement résulte des relations qui s’établissent entre les éléments de cet ensemble »
(Meggers, 1984)

Ainsi, à travers cette approche, le système agraire est conçu comme « l’ association des productions et des techniques mises en oeuvre par une société rurale pour exploiter son espace, gérer ses ressources et satisfaire ses besoins ».

Pour comprendre la structure et le fonctionnement des exploitations agricoles, nous avons utilisé l’approche système de production. Ce système de production est compris comme un « ensemble structuré de moyens de production (force de travail, terre, équipement,…) combinés entre eux pour assurer des productions végétales et/ou animales en vue de satisfaire les objectifs du chef d’exploitation et de sa famille » .

Le système de production est lui-même une combinaison de différents sous systèmes :

– Le système de culture : « ensemble des parcelles cultivées de façon homogène et en particulier soumises à la même succession culturale » (Jouve, 1992).
– Le système d’élevage : « ensemble des techniques et des pratiques mises en oeuvre par un ou des éleveurs pour exploiter, dans un espace donné, des ressources végétales pour des animaux, dans des conditions compatibles avec leurs objectifs et les contraintes du milieu » (Jouve 1992).

Le système local de production est articulé à une filière. Celle-ci peut être définie comme un « ensemble d’activités étroitement imbriquées, liées verticalement par l’appartenance à un même produit (ou à des produits très voisins) et dont la finalité consiste à satisfaire le consommateur. Ces filières sont composées de niveaux ou de fonctions reliés entre elles par des mécanismes et des institutions qui ont pour tâche de gérer et de coordonner l’ensemble » (Montigaud, 1992).

Ainsi l’étude de la filière suppose de collecter des informations sur toute les composantes de la filière, mais aussi sur leurs interactions. Ici, des éléments plus classiques de l’analyse d’une filière ont été utilisés à travers une méthodologie de chercheurs du Cirad (Dabat et al. 2010).

Page suivante : 2.3.3 La méthodologie d’analyse des APL

Retour au menu : Le développement territorial en Amazonie Brésilienne : Les défis de la mise en oeuvre d’une gouvernance et de stratégies de développement dans le territoire Baixo Amazonas de l’État du Pará