2.2.1. Brève histoire de la riziculture au Bénin

Non classé

Autrefois, le riz était considéré comme un aliment de luxe, donc consommé seulement
lors des fêtes et manifestations spéciales comme les mariages, les baptêmes, les anniversaires
etc. ; mais progressivement, il est entré dans les habitudes alimentaires au Bénin.

Cependant, de 1961 à 1978, la production de riz a connu un essor rapide avec le
développement de périmètres irrigués par des sociétés nationales. Au début des années 80, ces
grands périmètres ont été abandonnés et la production rizicole a largement diminué, passant
de 20 000 tonnes à moins de 10 000 tonnes (Verlinden et Soulé, 2003). L’activité n’a
véritablement repris qu’au début des années 90 et a connu, depuis, un essor puisque la
production actuelle atteint 110 000 tonnes (FAO, 2011). Cependant, la production reste très
inférieure aux besoins et une quantité importante de riz est importée pour satisfaire la
demande nationale (Adégbola et Singbo, 2005).

Page suivante : 2.2.2. La situation du riz au Bénin ces dix dernières années

Retour au menu : CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENIN