2.2.1- Échantillonnage

Non classé

2.2.1.1- Évaluation du risque encouru par deux présumés intoxiqués au paracétamol

Les échantillons de sang analysés en vue de cette évaluation, proviennent de deux
patients admis, l’un (un jeune homme de 23 ans) au Centre National de Toxicologie (CNT)
d’Alger, pour avoir consommé, dans un but suicidaire, plus de 13g de paracétamol en 3
heures, l’autre (un homme de 50 ans, aux antécédents psychotiques) au pavillon des urgences
de médecine du Centre Hospitalo-universitaire (CHU) NEDIR MOHAMED de Tizi-Ouzou,
dans un état comateux, pour avoir consommé par voie orale une grande quantité de
médicaments dont le paracétamol.
Pour le patient du CNT, un échantillon d’urines a également été analysé.

2.2.1.2- Mesure de l’impact toxique de la prise de paracétamol à dose thérapeutique chez 11 alcooliques volontaires adultes

Les 11 personnes qui ont aimablement et volontairement participé à cette étude sont de
sexe masculin et appartiennent tous à la tranche d’âge [45 – 50] ans. Ils sont tous alcooliques
en ce sens qu’il ne passe pas un jour sans qu’ils en consomment de l’alcool.
Un prélèvement sanguin par jour à 8 heures du matin et ce pendant trois jours, a été
effectué à jeun sur chacun de ces participants à cette étude.
Les deux premiers prélèvements étaient effectués sans prise préalable de paracétamol
par chacun de ces volontaires alors que pour le troisième, une consommation préalable de ce
médicament a été organisée et a commencé le deuxième jour à 8h30 du matin, c’est-à-dire,
juste après le deuxième prélèvement, et a pris fin le même jour à 20h30. La dose ingérée par
chacun d’eux était de 1g toutes les 4 heures pendant 12 heures.
Les prélèvements sanguins sont réalisés dans des tubes héparinés et étiquetés aux
noms des individus.
Aussitôt après prélèvement, les tubes de sang ainsi recueillis sont centrifugés et un
bilan hépatique est déterminé sur chacun des sérums obtenus.

Page suivante : 2.2.2- Chromatographie sur couche mince des urines du patient présumé intoxiqué au paracétamol admis au CNT d’Alger

Retour au menu : Mesure de l’impact toxique du paracétamol à doses thérapeutiques chez 11 alcooliques adultes volontaires à travers le dosage des taux de quelques marqueurs moléculaires de lésions hépatiques, et évaluation du danger encouru par deux présumés intoxiqués par ce médicament