2.2-La traçabilité de la lecture et de l’écriture : comment le web documentaire se donne à voir au lecteur dans l’optique de définir ce dernier

Non classé

L’idée de cette sous-partie est de montrer en quoi le web documentaire, de par son dispositif technique, implique une posture particulière, qu’elle que soit la stratégie de l’internaute : celle de l’historien. L’internaute fait l’expérience d’un parcours d’enquête et est toujours amené à se poser des questions. La fragmentation des contenus incite l’internaute à avancer pour comprendre et tisser du lien entre les documents qu’il vient de visionner.

Page suivante : 2.2.1-L'importance des balises et repères : l'internaute est sur un sentier balisé plus ou moins directif

Retour au menu : L’HISTOIRE Á L’HEURE DU MULTIMEDIA : LES ENJEUX DU WEB-DOCUMENTAIRE HISTORIQUE