2.1.3. PRINCIPE

Non classé

Le test immunnoenzymatique pour la détection de l’antigène de surface du virus de l’hépatite B est basé
sur une réaction en deux étapes :

- L’AgHBs contenu dans l’échantillon à tester réagit tout d’abord simultanément d’une part avec les
anticorps anti-HBs polyclonaux fixés à la surface des cupules de la plaque de micrtitration ;

- D’autre part avec le Conjugué 1 (Anti-HBs/Biotine, coloré en Bleu) ;
Après élimination des éléments non liés, le conjugué 2 (stréptavidine/POD, coloré en jaune) réagit
avec le conjugué 1.

Après élimination des éléments non liés, l’activité enzymatique du Conjugué 2 lié est mesurée
(réaction colorée en bleu). La transformation enzymatique du chromogène est ensuite interrompue
par l’addition de la Solution d’arrêt POD réaction colorée en jaune). L’intensité de la coloration est
directement proportionnelle à la concentration antigénique de l’échantillon.

NB : Les échantillons à tester doivent être des sérums humains ou plasmas citratés, héprinés ou prélevés sur
EDTA, obtenus selon les techniques standard des laboratoires. Les échantillons peuvent être conservés 3
jours maximum à +2/+8°C. Pour une conservation plus longue, les congeler.

Page suivante : 2.1.4. METHODE

Retour au menu : Analyses médicales aux services du CHU de SBA et à la polyclinique de SIDI Djillali