2.1.3 Les groupes ethniques(65)

Non classé

La Côte d’Ivoire constitue une véritable mosaïque ethnique, car on y dénombre plus de 60 ethnies différentes qu’on peut regrouper en quatre grands groupes (selon des critères linguistiques):

• Le groupe mandé : localisé dans le nord-ouest du pays, ce groupe, appelé aussi mandingue, compte surtout les Malinké, les Bambara, les Dioula, les Foula, etc. Au centre-ouest, l’ethnie des Dan réside dans la zone montagneuse du pays, principalement autour de Man.
• Le groupe krou : au centre-sud et au sud-ouest résident les Krou ou Magwé, la principale population de cet ensemble ethnique étant les Bété.
• Le groupe gour (voltaïque): au nord-est, ce groupe constitue l’un des plus anciens peuples du pays, avec les Sénoufo et les Lobi, qui habitent le Nord.
• Le groupe akan : à l’est, au centre et au sud-est se trouvent les Akan, l’ethnie la plus nombreuse, et que l’on divise en Akan du Centre (principalement Baoulé), en Akan frontaliers (Agni, Abron, etc.) et en Akan lagunaires (Ebrié, Abouré, Adioukrou, Appolloniens, etc.).

Carte I : La répartition géographique des groupes ethniques en Côte d’Ivoire

Carte Les enjeux de la transition politique et humanitaire le cas de la crise politico-militaire et postélectorale en Côte d’Ivoire 2

Les ethnies les plus importante sont les Sénoufo (9,7 %), les Malinké (8,5 %), les Baoulé (6,6 %), les Dan appelés aussi Yacouba (5,9 %), les Bété (5,7 %), les Agni (4,5 %), les Gouro (3,6 %), les Dioula (3,4 %), les Guéré (3,4 %), les Dida (2,1 %), les Lobi (1,8 %), les Wobé (1,7 %), les Abé (1,4 %), les Adjoukrou (1 %), les Ébrié (0,7 %), etc.

La Côte d’Ivoire accueille sur son sol quatre à cinq millions d’étrangers, soit au moins le tiers de sa population, un cas presque unique au monde. Mentionnons notamment les Burkinabés (environ trois millions), les Ghanéens (environ 500 000), les Libériens (100 000), les Européens (environ 20 000 Français, dont un tiers de binationaux, des Allemands, des Belges, etc.), les Américains et les Syro-libanais (environ 100 000).

65 Extrait du site officielle de la Présidence de la Côte d‘Ivoire http://www.cotedivoirepr.ci/?action=show_page&id_page=43,

Page suivante : 2.1.4 Les langues et les groupes linguistiques(66)

Retour au menu : Les enjeux de la transition politique et humanitaire : le cas de la crise politico-militaire et postélectorale en Côte d’Ivoire