2. Biologie des espèces étudiées :

Non classé

2.1. Régime alimentaire

2.1.1.Citharus linguatula

Une étude menée par Belghiti et al.(1995) a révélé que le régime alimentaire de C.linguatula est composé essentiellement de proies pélagiques et necto-benthiques (Mysidacés, Euphausiacés, Crevettes Natantia, céphalopodes et poissons). La capture de ses proies lui confère le caractère carnivore, planctonphage et ichtyophage. C’est un chasseur à vu à activité trophique diurne.

2.1.2.Dicologlossa cuneata

Le régime alimentaire de D.cuneata est composé de proies benthiques endogées, fouisseurs superficielles ou appartenant à l’épifaune (Amphipodes, polychètes, Bivalves, Cumacées). C’est un poisson carnassier et brouteur de sédiments. Son activité trophique est nocturne (Belghiti et al., 1995).

2.2. Reproduction

2.2.1. Citharus linguatula

En Méditerranée, la période de ponte se situe d’août à novembre, avec un maximum en août-septembre. Les oeufs sont pélagiques. À l’éclosion, la larve mesure 3mm. La métamorphose survient entre 8 et 9.5 mm de longueur, taille où les juvéniles s’installent sur le fond. Chez les femelles, la première maturité sexuelle est acquise à 2 ans pour une longueur totale de 19 cm. Chez les mâles, elle est plus précoce et survient dés l’âge de 1 an à environ 15 cm de longueur totale (Darnaude, 2003).

2.2.2.Dicologlossa cuneata

Le céteau acquiert la maturité sexuelle au cours de sa première année vers 14 cm. La reproduction a lieu de mai à septembre dans les eaux de plus de 12 à 140c vers 25 m de profondeur. L’éclosion a lieu après 2 à 2.5 jours d’incubation dans des eaux de 17 à 200c en surface et de 140c au fond. La larve mesure alors 1.5 mm de longueur, la métamorphose débute vers 6 à 7 mm (Quéro et Vayne, 1997).

Page suivante : 3. Ecologie des espèces étudiées

Retour au menu : Croissance et exploitation de deux espèces de poissons plats pleuronectiformes des eaux algériennes : Citharus linguatula (Linnaeus, 1758) et Dicologlossa cuneata (Moreau, 1881)