2. 1. Evolution en fonction des structures sanitaires :

Non classé

La distribution des patients selon la structure sanitaire finale et l’évolution révèle que le nombre maximal des décès est observé au niveau de Khouribga avec 17 cas, suivi de Oued-Zem avec 12 cas et Bejaad avec 4 cas (fig. 62).

Le calcul du χ2 de contingence donne une valeur observée de 1.56 (p=0.46) non significative.

Figure 62 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Fig. 62: Evolution des patients selon la structure sanitaire

Tableau 10 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Tableau X : Taux de létalité spécifique selon la structure sanitaire

Les taux de létalité spécifique selon la structure sanitaire (tableau X) suit la même tendance que les effectifs avec respectivement 8.2‰, 2.9‰ et 5.4‰ pour Khouribga, Bejaad et Oued Zem. Cela s’explique par le fait que l’hôpital provincial (Hassan II) de Khouribga est la principale structure de référence, suivi par Oued Zem.

Page suivante : 2. 2. Evolution en fonction des classes d’admission :

Retour au menu : Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc : cas de la province de Khouribga