REMERCIEMENTS

Non classé

Il est souvent dit que la recherche est un travail solitaire. Elle est, c’est vrai, souvent ponctuée de sentiments de solitude. Pourtant, au fil des mois qui se sont succédé, j’ai pu remarquer à quel point la présence et l’appui de nombreuses personnes se sont avérés essentiels pour mener à terme cette étude. De ce constat vient ma conviction qu’un mémoire est, en définitive, un travail individuel mais une réalisation collaborative. C’est dans cet esprit, et avec la volonté de donner à chacune de ces personnes la part qui lui revient dans ce travail que je rédige ces remerciements.

En premier lieu, je tiens à remercier tout particulièrement mon directeur, Prof. Dr. Ir. Raphaël TSHIMANGA MUAMBA et mon encadreur, Assistant Pierre KABUYA MULAMBA, pour avoir permis à ce projet de prendre forme et m’avoir guidé tout au long de mes recherches. Vous avez, chacun, cette merveilleuse faculté d’alléger les doutes et de redonner le courage d’avancer lorsque que ce dernier tend à manquer.

Je voudrais également adresser mes remerciements à toutes les personnes qui m’ont fourni de nombreuses informations, notamment aux personnels de la METTELSAT et de la RVF, pour leur accueil et le temps qu’ils m’ont consacré. Je n’oublie pas Ir. Cedric ILUNGA et Ir. Jeancy MASUMU dont l’aide précieuse a grandement facilité la finition de ce travail.

Enfin, je compte sur tous ceux que je ne nommerais pas ici pour savoir se retrouver entre les lignes et reconnaître leur contribution, il me faut remercier toutes celles et ceux dont la participation, moins visible, s’est révélée tout aussi essentielle. Cilia BILO, le hasard a voulu qu’une fois de plus tu sois au premier plan de ce travail, merci pour tout. À ma famille, à la famille MBALA, à la famille NSIALA, à la famille BIANGA, à ma nièce Merveille LUBAKI, à mon église les porteurs des vies et à mes amis, je tiens à dire toute ma reconnaissance pour leur présence et leur appui indéfectibles. Tackin TATE, Prospère MBOKO, Roddy NGOMA, Trésor BELEKE, Francis TSHINEMA, Santa maria MUKONGO, Chloé MANZAMBI, Reagan NDOMBA, Guyot KIMONEKA, Valerie NIENGE, Sony MATONDO et Yves MAYELE, partager cette étrange expérience avec vous a été un véritable cadeau; vous savez mieux que personne tout ce que les mots ne permettent pas de dire.

Branly NIANGA NTONDO

Page suivante : RESUME

Retour au menu : CONTRIBUTION A L’ETUDE DE VARIATION DES DEBITS DU BASSIN DU FLEUVE CONGO : « Cas du bassin versant du Kasaï »