RESUME

Non classé

Dans le contexte connu de la variabilité climatique et hydrologique du bassin du fleuve Congo, nous nous sommes intéressé aux variations des débits du bassin de la rivière Kasaï, principal tributaire du fleuve Congo dans l’hémisphère sud. Cependant, l’évolution spatio-temporelle des ressources en eau pour ce sous bassin demeure une préoccupation tant pour le développement économique (agriculture) que pour le devenir des populations en l’occurrence en ce qui concerne l’alimentation en eau potable, la navigation et l’hydroélectricité.

Les données traitées sont le débit et la précipitation pendant une période de 30 ans (1961-1990). Le travail proposé vise à poser un diagnostic sur la variation du cycle hydrologique dans le bassin du fleuve Congo (cas du bassin du Kasaï) afin de contribuer à la gestion durable des ressources en eau de ce bassin.

Dans cette optique, les ressources en eaux de surface du bassin du fleuve Congo dans son sous bassin du Kasaï à la station hydrométrique d’Ilebo présentent des fluctuations interannuelles très marquées avec une tendance perceptible à la baisse. La diminution des débits est simultanée avec la baisse de la pluviométrie.

Cette baisse des débits pourra modifier des écosystèmes naturels et des systèmes socio-économiques de ce bassin. Les variations qui touchent les ressources en eau en RDC ne sont plus un vain mot mais plutôt une réalité.

Dans la perspective d’une gestion rationnelle de la ressource en eau, il est important d’avoir accès aux services d’information hydrologique appropriés en vue de conduire des études approfondies de l’évolution à long termes des tendances climatiques et leurs impacts sur la disponibilité des ressources en eau. Cela aiderait à prendre des mesures de gestion durable des ressources en eau de ce bassin.

Page suivante : INTRODUCTION

Retour au menu : CONTRIBUTION A L’ETUDE DE VARIATION DES DEBITS DU BASSIN DU FLEUVE CONGO : « Cas du bassin versant du Kasaï »