IV– Hypothèse de recherche

Non classé

La réponse(79) aux questions formulées dans la problématique peut de prime abord se trouver dans une démarche visant à faire ressortir le danger que représente AQMI pour le sahel et dans une logique visant à analyser les différents moyens mis en œuvre pour éradiquer le phénomène terroriste dans cette région. Ce constat conduit à articuler cette recherche autour d’une hypothèse principale et deux hypothèses secondaires.

1) Hypothèse principale

Le sahel représente actuellement une zone grise et un lieu de menaces diffuses qui exacerbent la sécurité des Etats Africains et particulièrement celui des Etats sahéliens. Le constat qui en est tiré est que la menace d’AQMI est réelle et s’inscrit dans un contexte géopolitique et géostratégique dont certains acteurs cherchent à tirer profit. L’objectif essentiel pour les États Africains et en particulier des Etats du Sahel est de stopper les infiltrations des membres d’Al-Qaïda et la prolifération des armes dans la région. Pour cela, il est indispensable de reconsidérer les moyens de lutte dans leur globalité et de dégager une stratégie d’urgence, notamment pour anticiper la menace. Il en découle que cette préoccupation s’analysera à travers deux hypothèses secondaires.

2) Hypothèses secondaires

Première hypothèse secondaire : Al-Qaïda au Maghreb Islamique est une menace à la fois sécuritaire et géostratégique pour le sahel
Deuxième hypothèse secondaire : La Lutte contre le terrorisme au sahel est un défi collectif pour la sécurité et le développement de la région.

78 Joseph Vincent NTUDA EBODE, « L’insécurité transfrontalière dans la zone RCA-TCHADCAMEROUN et l’initiative tripartite », in : Joseph Vincent NTUDA EBODE (dir), Terrorisme et Piraterie : De nouveaux défis sécuritaires en Afrique Centrale, CREPS, Friedrich Ebert STIFTUNG, PUA, Yaoundé, 2010, p.
149-158.
79 Madeleine GRAWITZ, définit « l’hypothèse comme une proposition de réponse à la question posée », in Méthodes des Sciences Sociales, paris, Dalloz, 2001, p. 398.

Page suivante : V. Méthodologie de recherche et techniques de collecte de données

Retour au menu : LES DEFIS DU TERRORISME AU SAHEL : AQMI, une menace stratégique ?