Item 6 : but, thème

Non classé

But, thème

Cet item apprécie la capacité à introduire un thème de manière indirecte [thème], et la capacité à exprimer des sentiments, des émotions et des intentions [but].

Hormis les enfants qui ne répondent pas à la question, il n’y a que quelques enfants qui n’ont pas compris le langage indirect de la mère qui dit à Clara « Merci beaucoup d’être à l’heure ! » alors qu’elle est en retard. Ils ont par exemple compris que c’était bien d’être à l’heure.

Cela se complique lors de l’évaluation pragmatique : aucun des enfants n’a pu expliquer que la mère de Clara a utilisé l’humour ou le sarcasme pour reprocher à Clara d’être en retard. La plupart du temps, ils ont répondu que c’était parce qu’elle était en colère. Deux enfants ont précisé que c’était une expression pour lui dire qu’elle était en retard. Ils n’ont donc pas exprimé l’idée d’ironie ou de sarcasme (d’où la note de 0) mais nous supposons qu’ils le sous-entendaient.

Pourtant, ils ont compris le langage indirect, car ils ont répondu correctement à la première question. Ainsi, il faudrait revoir la formulation de la consigne pour les enfants les plus jeunes. Il serait préférable de la détailler d’avantage, en reprenant les propos de l’enfant (si bien sûr celui-ci a répondu juste) pour lui montrer qu’il existe une différence entre ce que la mère veut dire, et ce qu’elle dit réellement. Par exemple, à la place de demander « Pourquoi l’a-t-elle dit de cette façon ? » on pourrait dire « Elle lui dit merci d’être à l’heure, pourtant elle n’était pas à l’heure, alors pourquoi l’a-t-elle dit de cette façon ? ». Eventuellement, cela permettrait aux plus jeunes de leur repréciser que la mère de Clara lui dit merci alors qu’elle veut lui faire un reproche, et le fait de pointer la différence entre ce qu’elle dit (le sens communiqué) et ce qu’elle veut dire (le sens voulu) leur permettra de repérer plus facilement la notion d’ironie ou de sarcasme.

La formulation de la consigne serait donc ici à revoir.

Page suivante : Item 7 : but, contexte physique, indices visuo-gestuels

Retour au menu : VALIDATION QUALITATIVE DU TOPL-2