III.4– LE DUALISME BANQUES COMMERCIALES ET EMF

Non classé

L’explosion des EMF depuis les années 9O pour les activités de collecte de l’épargne, de l’octroi de crédit et de rendre les services financiers aux populations fait que les EMF constituent une menace pour les banques commerciales du point de vue de l’atteinte de leurs objectifs pour ce qui est des services financiers rendus. Les EMF constituent cette menace parce qu’ils sont à la fois dans les zones urbaines et rurales d’une part et sont souples dans le financement de beaucoup d’entreprises (PME/PMI) et d’activités en marge du circuit bancaire (notamment l’agriculture) d’autres part. Cette position d’institution de proximité leur donne les avantages de toucher une large population dans l’offre des services financiers.

Grâce à leurs méthodes souples et à leurs volet d’intermédiaire social, les EMF offrent les services financiers aux pauvres exclus du circuit bancaire. On constate aujourd’hui que le volet de proximité des EMF ne laisse pas indifférent les institutions bancaires, c’est le cas par exemple de la banque commerciale ECOBANK- CAMEROUN qui depuis quelques temps multiplie ses agences dans plusieurs quartiers dans une ville, ceci pour être proche de la clientèle comme le font les EMF.

Page suivante : III.4.1– Banques commerciales et financement de l’économie

Retour au menu : ACTIVITE D’OCTROI DE CREDIT ET RENTABILITE DES BANQUES COMMERCIALES AU CAMEROUN