II.3 L’effet épuratoire des plantes en fonction de la densité

Non classé

Lorsque nous maintenons la concentration initiale égale à 5 mg/l de zinc et que nous faisons varier la densité végétale dans la gamme (d1=8 tiges /m², et d2 =12 tiges /m²) des résultats obtenus après 7 jours de contact, sont présentés sur (tableau II.1), (figure II.03), (figure II.04) et (figure II.05).

Nous constatons que les filtres plantés d’un couvert végétal élevé (densité d ) présentent des diminutions dans les rendements d’élimination de zinc. Une baisse du rendement d’épuration quand la densité végétale augmente a d’ailleurs été signalé par Radoux et Kemp(1992) dans le cas du traitement des eaux usées par Lemnaminor.

Effet épuratoire des plantes en fonction de la densité cas des Phragmites Australis

Figure II.03 : Effet épuratoire des plantes en fonction de la densité cas des Phragmites Australis

Effet de la densité végétal sur le pouvoir épuratoire des plantes cas des Typha Latifolia

Figure II. 04 : Effet de la densité végétal sur le pouvoir épuratoire des plantes cas des Typha Latifolia

Effet de la densité sur les quatre filtres plantés sur le pouvoir épuratoire des plantes

Figure I.05 : Effet de la densité sur les quatre filtres plantés sur le pouvoir épuratoire des plantes

Page suivante : II.4. L'accumulation du zinc au niveau des organes des plantes testées

Retour au menu : Etude comparative entre deux plantes (Typha latifolia et Phragmites Australis) à accumuler le zinc (Zn)