B. Les étapes d’internationalisation de DANONE

Non classé

Le groupe DANONE (autrefois BSN) naît de la fusion entre deux entreprises verrières le 30 Juillet 1966. D’années en années, le groupe va s’agrandir par des fusions comme avec l’entreprise Les Glaces de Boussois, Evian, Gervais ou par prise de position dans le capital en particulier à l’étranger comme avec AQUA.

Le groupe innove et est responsable. La conquête du monde commence doucement. Le groupe décide dans un premier temps de s’implanter en Europe. Après la chute du mur de Berlin Antoine Riboud, le PDG du groupe considère le marché comme “une chance stratégique imprévisible et pratiquement sans limite puisque cela concerne quatre cents millions d’habitants qui aspirent à une alimentation de meilleure qualité”.

En 1990 le groupe s’implante en Allemagne en signant un accord avec le groupe laitier et en créant une usine de production de yaourt aux fruits. Le groupe crée de multiples accords de joint-venture et d’achats dans les années 90 en Tchécoslovaquie, Hongrie, Pologne, Russie, Bulgarie, etc.

Le développement International (hors Europe) a commencé en 1988 avec l’acquisition de Lea & Perrins aux Etats-Unis. Ce développement s’est accéléré depuis 1990 alors que l’Amérique Latine et l’Asie du Sud Est étaient en pleine croissance. Le groupe a donc multiplié les acquisitions et les fusions. Le groupe est présent aujourd’hui sur les cinq continents et dans plus de 120 pays.

Page suivante : C. Une fusion prometteuse malgré un départ culturellement difficile

Retour au menu : L’INDONESIE, UNE NOUVELLE PUISSANCE ECONOMIQUE ?