2.3. Maitrise des charges d’exploitation

Non classé

Le grand défi se retrouve à ce niveau. Comme stratégie à adopter, les institutions sous études doivent favoriser les agents productifs afin de contrebalancer le poids de ces charges administratives. Ce faisant, Il est préférable que les agents administratifs ne représentent pas plus de 40% de l’effectif total des agents.

Les performances de ces agents de terrain doivent aussi être contrôlées. L’évaluation de leurs productivités peut passer par une analyse qualitative(43) et/ou quantitative.(44)

Par ailleurs, pour réduire les coûts d’exploitation, l’institution peut opter pour l’externalisation ou la sous-traitance de certaines tâches non liées directement avec la raison sociale de celle-ci. Cette stratégie permettra à l’institution d’éviter certaines charges liées essentiellement aux avantages sociaux que doivent avoir les agents (prise en charge médicale, prise en charge de la pension…).

43 Qualité du portefeuille à trente jours inférieur à 5%
44 Nombre de client par agent de crédit, encours de crédit par agent de crédit… Toutefois, le nombre des clients pour un agent de crédit ayant des groupes solidaires doit être supérieur au nombre des clients gérer par un agent ayant des clients individuels.

Page suivante : 2.4. Gestion des ressources humaines

Retour au menu : SCHISME DE LA MICROFINANCE : Problématique de l’atteinte de l’autosuffisance opérationnelle par les institutions ciblant les personnes à faible revenu