2.2.4. Entandrophragma angolense ou Entandrophragma congoense

Non classé

Nom pilote : Tiama.

Essence disséminée en forêt dense équatoriale humide depuis la Guinée jusqu’en Angola et en Ouganda. Très grand arbre avec ou sans contreforts ailés. Couronne en touffes rayonnantes à l’extrémité des rameaux. Ecorce lisse, tranche épaisse de 2 cm rose-violacée. Feuilles pennées avec 6-9 paires de folioles de forme assez variable. Le limbe, au niveau de l’acumen, est replié de façon caractéristique. Fruit capsulaire en forme de cigare avec 5 valves ligneuses s’ouvrant du côté du pédoncule. Graines ailées de 1,5 cm de côté.

Aubier différencié clair. Bois parfait brun-rose fonçant légèrement à la lumière. Grain grossier, texture homogène, contrefil constant assez régulier, donnant des débits rubanés. Bois plutôt tendre et léger très voisin du Sipo, il s’en distingue par son contrefil plus marqué qui nécessite des précautions au séchage et l’adoption d’angles d’attaque voisins de 15° pour le rabotage et le toupillage. Mêmes usages que le Sipo et le Sapelli mais un peu plus difficile à usiner (Anonyme, 1989).

Page suivante : 2.3. Méthodes

Retour au menu : Analyse de l’usinage des Entandrophragma à la Société de Développement Forestier (SODEFOR)